Société › Société

L’AUF fête son cinquantenaire en cette année 2011

Au Cameroun comme dans les autres pays de la sous régions Afrique centrale et Grands lacs, des manifestations sont prévues

1961-2011. Cela fait exactement 50 ans que l’Agence Universitaire de la Francophonie (Auf) uvre pour la communauté universitaire francophone en Afrique centrale – Grands Lacs, en Afrique de l’Ouest et dans l’Océan indien. Depuis l’année dernière, l’Agence universitaire de la francophonie déroule une feuille de route triennale (2010- 2013). Les objectifs dits « stratégiques » de cette feuille de route sont axés entre autres sur : les stratégies de développement des établissements membres ; la nécessité de faire de la communauté scientifique francophone une référence sur la scène internationale ; enfin la volonté de faire émerger une génération d’enseignants, de chercheurs, d’experts et de professionnels, acteurs du développement.

Autour de ces 03 objectifs, l’Auf entend relever les défis de l’enseignement supérieur et de ses établissements membres. Ce qui l’oblige, d’une part, à tenir compte des contraintes régionales dans un contexte de mondialisation de l’enseignement supérieur, et d’autre part à déterminer les politiques de formation et de recherche au sein des universités et centres de recherches partenaires à l’Auf. Ainsi, la mise en uvre de cette programmation s’inscrit dans une logique de projets. Ceux -ci concernent les domaines tels que le développement durable, l’environnement, la biodiversité et santé, les sciences juridiques et politiques, les sciences économiques et gestion, les sciences sociales et la santé. Après plusieurs années de service dans les universités francophones, l’Auf en évaluant son bilan projette son plan d’action dans une « éthique du futur ». Elle suggère de légers changements dans les pratiques de coopération et les habitudes professionnelles, afin de répondre à la demande sociale en matière de formation et de recherche. L’enjeu : inventer un futur à une Afrique capable d’être en phase avec les changements de paradigme en cours dans l’enseignement supérieure.


Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé