Personnalités › Success Story

Lauren Etamé Mayer désormais consultant pour les Tv espagnoles

Après une belle carrière footballistique, l’ancien Lion indomptable démarre ainsi une nouvelle carrière

Les supporters des Lions indomptables, auraient cru jusqu’au bout, qu’un retour en sélection de Lauren Etamé Mayer était possible, malgré les années passées. Mais non, l’international camerounais est resté également ferme sur sa décision de ne plus vêtir les couleurs de l’équipe nationale. Cette semaine en effet, Lauren Etamé Mayer a officiellement annoncé la fin de sa carrière à l’âge de 33 ans, après une dernière aventure au sein de Cordoba, équipe de deuxième division du championnat espagnol.

L’aventure commence
Né le 19 janvier 1977 à Londi à Kribi dans l’océan, Bisan Etamé-Mayer Lauren se passionne très tôt pour le sport et plus particulièrement le football. Au fil des ans, son talent indiscutable l’amène à gravir les échelons et à côtoyer la cour des grands. Même s’il est difficile de retracer avec exactitude le parcours du joueur au Cameroun avant sa découverte en Espagne, Lauren Etamé Mayer a réussi à mettre tout le monde d’accord sur sa capacité à faire tâche d’huile sur un terrain de football. Avant sa sélection au sein de l’équipe nationale, le footballeur fait ses preuves dans plusieurs équipes de seconde zone en Espagne, dont Utrera qu’il intègre lors de la saison 95 – 96. Avec cette équipe qui évolue en 3ème division espagnole, il inscrit 5 buts en 30 matches. La saison suivante, il est sollicité par FC Séville B évoluant toujours en 3ème division. Il fait encore parler la poudre en étant l’auteur de 3 buts en 17 rencontres. Au cours de la saison 97 – 98, c’est Levante qui l’accueille en deuxième division. Là encore, le joueur camerounais marque 6 buts en 34 matches joués avec son équipe. Puis, débute la grande aventure en première division espagnole. Il passe deux saisons au sein du Real Majorque et s’offre le luxe de marquer un but en compétition européenne. A l’aube du nouveau millénaire, une nouvelle aventure démarre pour le footballeur, dont le talent tape dans l’ il des recruteurs de l’équipe anglaise d’Arsenal. Du haut de ses 1m80 pour 71 kg, Lauren se voit changer de poste par Arsène Wenger une fois en Angleterre. S’il était habitué au poste de milieu de terrain avec le Cameroun, le Gunners est désormais reconverti comme défenseur et réussi à s’imposer dans ce compartiment au fil des saisons. Il reste sociétaire d’Arsenal de 2000 à 2006 avant de poursuivre son aventure au sein de Portsmouth. Puis, retour en Espagne où il passe ses derniers jours comme footballeur à Cordoba, équipe de deuxième division de la Liga.

Un Lion fâché
Découvert par l’ex-portier de l’équipe nationale Thomas Nkono en Espagne, Lauren Etamé Mayer fera parti des footballeurs ayant eu le privilège de vêtir le vert – rouge – jaune national, appelé chez les lionceaux, il remporte les Jeux Olympiques de 2000 à Sydney en Australie. Puis, il marquera sans surprise les esprits avec l’équipe Fanion avec laquelle il remporte d’ailleurs deux coupes d’Afrique des Nations respectivement en 2000 où il est d’ailleurs élu meilleur joueur et en 2002. Mais on ne le verra plus sous les couleurs camerounaises au lendemain de l’élimination des Lions du mondial Corée – Japon 2002. Sans donner de raisons officielles, celui dont on avait contesté à plusieurs reprises la nationalité camerounaise estimant qu’il est plutôt d’origine guinéenne, avait décidé de ne plus répondre aux sollicitations en sélection. Convoqué à plusieurs regroupements, Lauren Etamé Mayer sera aux abonnés absents, au grand dam de ses milliers d’admirateurs. On apprendra plus tard que par cette attitude, le joueur exprimait ainsi son désaccord vis à vis de la gestion de l’équipe nationale, obligée parfois de grever pour revendiquer le paiement de leurs primes. Les tentatives des autorités sportives à l’époque des faits pour ramener le joueur à de meilleurs sentiments, s’avéreront vaines. Pour mettre fin à toute autre démarche, Lauren Etamé Mayer annoncera officiellement en 2002 sur le site Internet d’Arsenal, qu’il ne portera plus les couleurs de l’équipe nationale et qu’il souhaitait désormais se consacrer exclusivement à son équipe. Chose dite, chose faite avec les résultats connus de tous. Il remporte le titre champion d’Angleterre avec Arsenal en 2002 et en 2004, la coupe d’Angleterre avec les Gunners, en 2002 et en 2003. L’année suivante, il ajoute un autre titre à son palmarès, celui de Charity Shield toujours avec Arsenal.

Nouvelle aventure
Bisan Etamé-Mayer Lauren raccroche les crampons après une carrière bien remplie, mais ne quitte pas totalement le milieu footballistique puisqu’il se consacrera désormais, à l’analyse des matches du championnat espagnol sur les antennes des télévisions espagnoles.

Lauren Etamé Mayer
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut