› Eco et Business

Le barrage hydro-électrique de Lom Pangar déjà réalisé à 75%

L’une des étapes restantes est la réception des équipements prévue au mois de juin prochain

Le taux d’avancement des travaux du projet Lom Pangar, en cours de réalisation dans la Région de l’Est du Cameroun, est à 75%. L’axe central en béton du barrage qui ne cesse de s’élever a atteint les 45 mètres de hauteur.

Le maître d’ouvrage du projet, Electricity development corporation (EDC), annonce pour septembre 2015 la mise en eau partielle du projet. L’opération consistera à retenir trois milliards de m3 d’eau sur les six milliards correspondant à la capacité totale de ce barrage-réservoir, le plus grand du genre au Cameroun. Le directeur général de EDC, Dr Théodore Nsangou, indique qu’une fois cette capacité atteinte, Lom Pangar pourra commencer à exercer sa fonction de régulateur du fleuve Sanaga qui a une capacité de presque 70% du bassin hydro-électrique du Cameroun et par ailleurs, venir en aide aux barrages de Songloulou et d’Edéa.

L’infrastructure vise donc à garantir une disponibilité en eau permettant aux autres barrages de faire tourner leurs turbines à plein régime en saison sèche et non à 30% comme c’est le cas actuellement. Mais avant, il reste une opération importante à réaliser: la réception et la mise en service des équipements hydro-électromécaniques, pièce-maîtresse du barrage. Ces derniers sont importés de Chine par bateau et seront installés sur le site. S’en suivra une série de tests et d’essais pour s’assurer de leur fonctionnalité. Car, ce sont eux qui assureront la fonction de retenue de l’infrastructure.

En dehors du barrage, le projet prévoit la construction de l’usine de pied, centrale hydro-électrique d’une capacité de 30 MW, ainsi que la mise en place d’une ligne électrique pour le transport d’énergie et l’extension de réseaux pour la région de l’Est.

Visite du chantier de Lom Pangar par le Dr Théodore Nsangou, le directeur général de EDC, en mai 2014 (Archives)
Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé