› Eco et Business

Le Cameroun appui le développement des filières d’élevage

L’exploitation du potentiel en ressources animales domestiques et halieutiques rapporte, par an, près de 180 000 tonnes de poisson et environ 240 000 tonnes de viandes, toutes espèces confondues

Le Cameroun dispose d’un cheptel estimé à environ 6 millions de bovins, 7 millions de petits ruminants (moutons et chèvres), 1,7 millions de porcins, 45 millions de volailles – dont un secteur avicole industriel organisé autour de 14 couvoirs ; 223 000 reproducteurs chair ; 60 000 reproducteurs ponte et 3,5 millions de poules pondeuses.

En termes de productions, l’exploitation du potentiel en ressources animales domestiques et halieutiques contribue pour une production cumulée annuelle estimée à 180 000 tonnes de poisson et environ 240 000 tonnes de viandes, toutes espèces confondues.

Le Projet d’appui au développement des filières d’élevage vise le développement et la valorisation de ce potentiel.

D’autant que le pays dispose d’un vaste marché au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, un vaste ensemble regroupant les 10 pays d’Afrique centrale, couvrant une superficie de 6 640 788 km2, et totalisant 146 millions d’habitants. Sur le plan de la sécurité alimentaire, plusieurs pays de la région sont importateurs nets de produits vivriers, avec un taux de dépendance de l’ordre de 50 %.

Le secteur de l’élevage s’impose aujourd’hui comme une valeur sure pour le pays.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé