› Eco et Business

Le Cameroun arrimé aux nouveaux tarifs douaniers depuis le 1er janvier 2013

La Cemac s’est arrimée aux nouvelles exigences de certification du comité du Système harmonisé de l’Organisation mondiale des douanes

Positions tarifaires
La nouvelle a été communiquée aux opérateurs économiques par la Directrice générale des douanes (Dgd), en personne, lors de la soirée des partenaires du 28 décembre 2012. Minette Libom Li Likeng a informé ce jour-là que le document, qui est accompagné d’un fascicule portant les tables de référence, devrait être disponible au premier trimestre 2013. « Plusieurs sessions de formation seront organisées pour une meilleure appropriation par les usagers », a rassuré la Dgd. D’après elle, le nouveau tarif des douanes a été introduit pour tenir compte de l’évolution croissante du commerce international, des avancées technologiques et des exigences des acteurs des flux transfrontaliers. Ainsi, depuis le 1er janvier 2013, un nouveau tarif national des douanes est en vigueur au Cameroun. A la Division de l’informatique, à Douala, on parle d’un peu plus de 239 positions tarifaires qui ont subi des modifications. Plusieurs positions ont baissé, tandis que d’autres ont augmenté. La liste des produits n’a pas été communiquée, au regard de sa densité. On note néanmoins que les importateurs de lait peuvent jubiler, les positions de ce produit ayant été revus à la baisse dans le nouveau document. Ce qui n’est pas le cas pour les produits comme les cahiers, le papier, etc.

Migration
D’après le chef de la division informatique de la Dgd, la migration s’est déroulée avec succès. « Techniquement, il fallait insérer les nouvelles positions tarifaires à Sydonia, afin qu’elles entrent en vigueur dès le 1er janvier 2013. Tout s’est bien passé », déclare Edwin Fongod Nuvaga. Pour l’ancien chef de secteur des douanes du Littoral I, ce nouveau tarif national des douanes était devenue une impérieuse nécessité. « Avec les avancées technologiques, il y a de nouveaux produits qui entrent dans le marché. Avant, quand on parlait de tricycle, c’était uniquement pour l’usage par les personnes handicapées. Maintenant, les tricycles transportent déjà les personnes et les marchandises. Ces avancées technologiques et l’introduction des nouveaux produits nous obligent à modifier nos tarifs », déroule Edwin Fongod. Ce dernier apprend d’ailleurs que la douane appliquait encore le tarif de 2002. « Il était donc impératif qu’on s’arrime », tranche-t-il. Et c’est le système harmonisé Omd de 2012 qui s’applique depuis janvier 2013 au Cameroun, comme dans tous les autres pays de la sous région. Avec cette nouvelle réglementation, l’administration douanière va connaître une diminution des recettes sur certains produits, tandis que dans d’autres, les recettes vont seulement exploser. En rappel l’objectif budgétaire de la douane pour l’exercice 2013 est fixé à 638 milliards FCFA.

Le Cameroun arrimé aux nouveaux tarifs douaniers depuis le 1er janvier 2013
french.alibaba.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut