Culture › Musique

Le Cameroun célèbre la 40è édition de la fête de la musique

Fête de la musique au Cameroun
Ekambi Brillant, artiste camerounais

Des prestations musicales sont au rendez-vous sur l’ensemble du territoire national ce mardi 21 juin 2022 sous l’impulsion des artistes et du ministère des Arts et de la Culture.

Du Bikutsi au Makossa en passant par l’Assiko, le Makunè, le Bens-kin, et bien d’autres, les dix régions du pays vont vibrer ce  mardi au rythme des sonorités locales. Des concerts et autres prestations musicales sont organisés à cet effet. Différents spectacles s’offrent au public camerounais à l’occasion de la 40è édition de la fête internationale de la musique qui connait son apothéose ce mardi 21 juin 2022. En prélude à cet événement, les artistes de la chanson ont organisé une série d’activités depuis jeudi 16 juin 2022.

Ce mardi marque le retour triomphal des manifestations après une suspension busque imposée par la pandémie du Covid-19. Deux années se sont ainsi écoulées sans que la guitare, les percussions, le solfège, le tambour ou les balafons ne résonnent en chœur le 21 juin. Une pandémie qui a par ailleurs affecté l’environnement musicale à travers la suspension des prestations publiques. Le virus SarCov2 n’a pas manqué d’éteindre à jamais la lumière de certaines icones du domaine, à l’instar de Manu Dibango.

Pour sortir de cette période noire, le pôle art musical du ministère des Arts et de la Culture a organisé des manifestations dans les 10 chefs-lieux des régions. A Yaoundé, principale ville de la région du Centre, deux grands concerts sont annoncés. Un au Musée national à partir de 20h et l’autre au Palais des sports de Yaoundé. Le premier réunit les artistes venus des 10 régions pour représenter les quatre aires culturelles du pays.

Ce concert est « un moment convivialité, de solidarité, où les Camerounais viendront de tous les coins du monde pour pouvoir se donner la main, célébrer leur fraternité. Les artistes des dix régions vont se retrouver pour faire de cette fête un moment de célébration mais aussi un moment de questionnement sur ce qui a été déjà fait et ce qui pourra se faire à l’avenir », explique Léandre Tamba, directeur de l’Ensemble national au Minac.

Dans la région du Littoral notamment dans la principale ville Douala, un spectacle de musique urbaine et de gospel prend ses quartiers à Akwa au boulevard de la liberté. Ce concert musical est organisé par l’Institut français. Selon le maire de la ville Roger Mbassa Ndine, la circulation sera perturbée sur les lieux à partir de 12h aujourd’hui sur un sens de la rue et à partir de 19h sur l’autre sens.

La fête de la musique c’est aussi l’occasion de rendre hommage aux grands noms de la musique au Cameroun. Anna Marie Nzié, Manu Dibango, André Marie Talla, Jean Bikoko Aladin, François  Nkotti, Nkembe Pesauk, Maurice Njoumé, Nkoko Si-Tony et bien d’autres encore qui continuent de vivre grâce à leurs œuvres.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé