Politique › Institutionnel

Le Cameroun célèbre les 60 ans du Commonwealth

cela fait 14 ans que le Cameroun est membre du club des gentlemen.

Depuis le 1er novembre 1995, le Cameroun est membre du Commonwealth. Cela fait donc 14 ans que le pays fait partie du club des gentlemen en référence à son passé d’ancienne colonie anglaise et sa double culture linguistique. Sous la présidence de Joseph Dion Ngute, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé du Commonwealth, la célébration des 60 bougies de l’organisation a donné lieu à des manifestations culturelles dans le pays et une conférence à l’université de Yaoundé I, campus de Ngoa Ekelle sur le thème Le partenariat Cameroun-Commonwealth: une décennie de coopération fructueuse. L’occasion de jeter un regard sur le chemin parcouru depuis 1995: Le bilan général mentionne plus de 500 bourses d’études octroyées à des étudiants et chercheurs camerounais, 2, 5 milliards de Fcfa de soutien technique à toutes les catégories professionnelles, 2 forums d’investissement organisés au Cameroun par le Commonwealth business council qui ont permis de créer un pont entre les investisseurs de la communauté et le pays. Sans oublier les nombreux colloques, ateliers, réunions ministérielles et les différents appuis techniques ponctuels de l’organisation. Cette année donc, le Commonwealth moderne célèbre ses 60 ans. En 1949, l’Inde a été la première république ayant son propre chef d’État à devenir membre du Commonwealth. Ce précédent a permis à de nombreux autres pays d’en devenir membres à leur tour, surtout des pays de l’Asie et de l’Afrique, qui partagent tous des éléments d’histoire. Aujourd’hui, le Commonwealth représente plus du quart de la population mondiale, avec un éventail de races, de croyances et de langues différentes, mais une aspiration commune.

pays membres
journalducameroun.com)/n

Le commonwealth, expression linguistique
Tout commence en 1931. La Grande-Bretagne, qui ne peut plus subvenir aux besoins de son empire, décide de réunir ses colonies et ses protectorats devenus indépendants, sous le nom de British Commonwealth of Nations. Cette association de pays prend sa forme moderne en 1946, à la suite de l’émergence de mouvements indépendantistes. L’indépendance de l’Inde sera d’ailleurs un déclic. L’empire démantelé, l’adjectif « britannique » disparaît de l’intitulé de l’organisation, qui devient le Commonwealth of Nations. Composé de dix membres outre les anciennes colonies en 1956, il en regroupe plus de cinquante en 2000. L’augmentation se fit surtout pendant les années 1940 et les années 1960, période durant laquelle plusieurs pays d’Asie et d’Afrique ont accédé à l’indépendance et ont décidé de se joindre à l’organisation à titre d’États souverains. Deux événements significatifs pour l’histoire du Commonwealth : en 1971, la Singapore Declaration of Commonwealth Principles, qui propose de se rallier aux principes éthiques des droits de l’homme et à l’égalité raciale et économique. Ensuite, la création du Commonwealth Fund for Technical Co-operation qui permet une coopération technique pour les pays membres. La réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth a lieu tous les deux ans ; à cette occasion, les participants discutent des grandes questions politiques, économiques et sociales, de leur incidence sur leurs pays respectifs et des mesures à adopter, au sein du Commonwealth ou conjointement dans d’autres organes internationaux. Avant 1971, toutes les réunions se tenaient à Londres. Depuis, chaque pays membre est tour à tour l’hôte du sommet et son chef de gouvernement en assure la présidence. Le Commonwealth fait la promotion d’une série de valeurs communes à ses membres telles que l’égalité, la non-discrimination, la démocratie et la primauté du droit. Les pays membres bénéficient de l’appui d’un vaste réseau d’organismes privés, bénévoles et professionnels, comprenant entre autres des associations juridiques, médicales, d’universités et de parlementaires, des professionnels et des organisations médiatiques et sportives.
Une soirée de gala a lieu ce mardi à l’hôtel Hilton, sous la présidence du Premier ministre, pour clôturer ce 60e anniversaire.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut