Eco et Business › Finance

Le Cameroun cherche 150 milliards de F CFA pour financer les chantiers de la Can

(c) Droits

Le gouvernement va lever cette somme à la bourse de Douala, la Douala stock exchange.

La Commission nationale des marchés financiers vient d’autoriser le gouvernement à lever 150 milliards de Francs CFA à la bourse des valeurs de Douala pour financer de chantiers de la Can 2019.

Le gouvernement envisage de répartir ces fonds entre le complexe omnisport d’Olembe (36 milliards de Francs CFA), le stade de Japoma (34 milliards des Francs CFA), quatre terrains d’entrainement à Garoua (20 milliards de Francs CFA), ainsi que la construction d’un stade annexe et la réhabilitation  de quatre infrastructures sportives à Bafoussam.

Le barrage hydroélectrique de Memve’ele (région du Sud) bénéficiera aussi d’une somme de 9 milliards de Francs CFA issus de cette levée de fonds.

Cet emprunt survient au moment où planent sur le Cameroun l’éventualité d’un retrait de l’organisation de ladite compétition. Et pour cause les travaux de construction et de réaménagement des infrastructures de la Can accusent un important retard. Tenue informée de cette situation après trois missions d’inspection, la Confédération africaine de football a annoncé qu’elle rendra sa décision à la fin du mois de novembre.

Lire aussi : Organisation de la CAN au Cameroun : «La Caf n’a pas de plan B » (Ahmad)

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut