Société › Kiosque

Le Cameroun classé 114e sur 133 pays dans le Social Progress Index 2015

Le Cameroun obtient un score de 47,42/100 dans ce rapport publié par l’organisation américaine Social progress Imperative, qui décrypte la corrélation entre croissance économique et progrès social

Le Cameroun figure à la 114e place, dans la catégorie «progrès social bas», au classement 2015 du Social Progress Index (SPI), un nouveau venu parmi les indicateurs de mesure du «développement», complémentaire au produit intérieur brut (PIB). Le SPI 2015 passe au crible les données de 133 Etats représentant «94% de la population mondiale».

Le rapport publié ce mois d’avril par l’organisation américaine Social progress imperative, attribue au Cameroun une moyenne de 47,42/100, loin derrière les pays scandinaves qui occupent la tête de la liste : Norvège (1er avec un score de 88,36 sur 100), Suède (2e avec un score de 88,06), Suisse (3e avec un score de 87,97 sur 100), Islande (4e avec un score de 87, 62/100), Nouvelle Zélande (5e avec un score de 87,08/100).

La République centrafricaine (133e), le Tchad (132e), l’Afghanistan (131e), la Guinée (130) et l’Angola (129e) occupent les cinq dernières places du classement.

L’insuffisance du PIB
«La croissance économique a permis à des centaines de millions de personnes de sortir de la pauvreté et à plusieurs autres d’améliorer leurs conditions de vie au cours du dernier demi-siècle. Cependant, il devient de plus en plus évident qu’un modèle de développement basé sur le seul progrès économique est incomplet. Une croissance économique seule ne suffit pas. Une société qui ne parvient pas à répondre aux besoins de base de l’homme, de doter ses citoyens de moyens leur permettant d’améliorer leur qualité de vie, de protéger leur environnement et de donner l’opportunité à la majorité de ses citoyens échoue. Nous devons élargir notre compréhension du succès des sociétés au-delà des résultats économiques. Une croissance inclusive nécessite la réalisation d’un progrès à la fois économique et social», explique l’organisation américaine Social progress imperative, à l’origine du rapport. La toute première édition du Social Progress Index a été publiée en 2014 et comprenait seulement les données de 50 Etats.

Une volonté aussi pour les auteurs de donner des éléments de perception du progrès, complémentaires au traditionnel «Rapport sur le développement humain» publié chaque année, depuis 1990, par le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

Le SPI est établi à l’inde d’un indice synthétique comportant 52 indicateurs. Ces indicateurs sont regroupés en trois axes: Les besoins de base (Basic Human Needs), basés sur l’alimentation, la santé, l’assainissement, le logement, l’accès à l’électricité, la sécurité… ; Les fondations au bien-être (Foundations of Well-being), basées sur l’alphabétisation, l’éducation, l’accès aux médias, l’espérance de vie, le taux de suicide, l’obésité, la pollution, l’environnement, etc. Les opportunités à l’accomplissement (Opportunity), basées sur les droits politiques, de propriété, la corruption, la tolérance sociale, l’accès à l’éducation supérieure, etc.

Selon l’équipe qui a élaboré cet indice, le progrès social est la capacité d’une société à permettre à ses habitants de maintenir ou d’améliorer leur qualité de vie et de créer les conditions nécessaires pour qu’ils atteignent leur plein potentiel.

Et le rapport montre bien qu’il n’y a pas corrélation entre un PIB par habitant élevé et le niveau de progrès social. Pour illustration, les Etats-Unis, première puissance économique mondiale avec un PIB par habitant évalué à 51.340 dollars, occupent le 16ème rang dans le SPI 2015, derrière la Nouvelle-Zélande (5e) avec pourtant un PIB par habitant de 32.808 dollars. Le Cameroun (114e), dont le PIB par habitant est estimé dans le SPI 2015 à 2739 dollars, devance l’Angola (129e), qui possède pour sa part un PIB par habitant de l’ordre de 7488 dollars.

Consulter intégralement le Social Progress Index 2015

Classement de 133 pays en fonction de leur niveau de progrès social. Source: Social Progress Index 2015 Resultats
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut