Société › Kiosque

Le Cameroun classé parmi les pays africains les plus difficiles d’accès

(c) Droits réservés

Le pays occupe la 44e place du classement de la Bad sur l’ouverture des frontières dans le continent africain.

Il n’est pas facile pour les ressortissants d’autres pays d’entrer au Cameroun. C’est ce que révèle l’indice 2019 d’ouverture des visas en Afrique publié en novembre par la Banque africaine de développement  (Bad).

Si cette réalité est bien connue, ledit classement permet d’en maitriser la profondeur. Le Cameroun y arrive à la 44e position des pays ne facilitant pas l’intégration sur le continent. Le pays n’offre des facilités à l’obtention du Visas qu’à moins de 10 pays sur les 54 Etats du continent. Il n’y est pas non plus possible d’acquérir un visa à l’entrée. Les ressortissants de pays étrangers doivent obtenir une autorisation préalable avant tout voyage.

Ces faits sont remis à l’ordre du jour alors que le Cameroun a levé, courant 2016, l’obligation de visas pour les ressortissants de l’Afrique centrale et accordé de nombreuses facilités ailleurs. Ces efforts sont jugés insuffisants, ce qui classe le pays parmi les mauvais élèves de la zone Cemac devant la Guinée équatoriale (54e) et derrière la Centrafrique (37e), le Tchad (39e), le Congo (41e) et le Gabon (42e).

La Banque africaine de développement place l’intégration parmi les chantiers prioritaires qui permettent l’éclosion d’un développement durable de l’Afrique. Les autres priorités sont l’énergie, l’alimentation, l’industrialisation et l’amélioration des conditions de vie des populations.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé