Société › Société

Le Cameroun compte désormais six écoles normales supérieures

La dernière-née, L’Enset de Kumba, créée par décret présidentiel du 07 mars 2014, devrait recevoir «dès septembre 2014», ses premiers étudiants.

Avec la création de l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique de l’université de Buea à Kumba, le Cameroun se voit désormais dotée de six écoles normales supérieures. Trois écoles normales supérieures d’enseignement général, situées à Yaoundé pour la plus ancienne, Maroua et Bamenda pour les plus récentes (créées respectivement en 2008 et 2011) ; Ainsi que trois écoles normales supérieures d’enseignement technique : à Douala pour la plus ancienne, Bamenda et Kumba pour les plus récentes (créées respectivement en 2011 et 2014).

Le ministre camerounais de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo, a officiellement relevé que « cet établissement va résoudre substantiellement la demande criarde dans le secteur de l’enseignement technique ». S’exprimant dans l’édition du 11 mars 2014 du quotidien gouvernemental camerounais, le Minesup a par ailleurs indiqué que la rentrée académique y aura lieu « dès septembre 2014 ». Les infrastructures et les enseignants de l’Enset de Kumba, tel que le stipule le décret, sont ceux de l’université de Buea.

Le président de l’association des chefs traditionnels du Sud-Ouest, le Fon Fontem Njifua, a salué au nom de ses pairs et de la population, la création de l’Enset de l’université de Buea à Kumba. Il a pour cela adressé une motion de soutien au chef de l’Etat camerounais Paul Biya en parlant de l’Enset de Kumba comme d’un « merveilleux présent ». Le Fon a également mis en exergue les infrastructures dont a bénéficiées la ville de Buea lors de la célébration du cinquantenaire de la réunification du Cameroun.

Avec l’Enset de Buea, le Cameroun dispose désormais de trois écoles normales supérieures de l’enseignement technique
unesco.org)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé