Société › Société

Le Cameroun compte plus de 180 000 orphelins et enfants vulnérables

Le ministère des affaires sociales vient de rédiger un guide de parrainage de ces enfants

Au Cameroun, on dénombre plus de 183 000 orphelins et enfants vulnérables, OEV. Dans son souci d’offrir les meilleures conditions d’existence à ceux-ci, le ministère des affaires sociales a décidé il y a quelques temps, d’entamer la rédaction d’un guide relatif au parrainage des enfants reconnus comme étant en situation précaires. C’est à dire n’ayant aucun soutien des parents biologiques, ou de tout autre membre de la famille. Ces enfants sont abandonnés à eux-mêmes, et exposés à tout type de déviance voire dangers. Il est désormais urgent pour les pouvoirs publics, de protéger le maximum de ces enfants, car sur les 183 000, seulement 53 000 sont suivis par l’Etat, via les programmes d’aide aux enfants que soutiennent les différents partenaires du Cameroun. La validation du document sur le parrainage, a d’ailleurs occupé une place importante lors d’une concertation que la ville de Kribi, a abrité il y a quelques jours. Les travaux avaient regroupés les représentants du ministère des affaires sociales ainsi que de ceux qui interviennent dans le domaine de protection des jeunes, les représentants des mouvements religieux sans oublier ceux des organisations non gouvernementales, ONG. Occasion pour tous, de discuter afin d’accorder leurs violons sur les critères susceptibles de permettre aux personnes de bonne volonté d’ici et d’ailleurs, de parrainer les enfants suivant les dispositions réglementaires. En clair, il est question de définir le canevas pouvant garantir une meilleure prise en charge des orphelins et enfants vulnérables, affirme-t-on au ministère des affaires sociales. Selon l’Unicef à Yaoundé, la rédaction de ce guide intervient dans un contexte marqué par la fin pratiquement dans notre pays, des projets relatifs à l’appui aux orphelins. Le guide de parrainage réalisé par le ministère des affaires sociales, apparaît alors comme un document qui permettra de mieux cerner le processus de parrainage d’un enfant qu’on se trouve aussi bien sur le sol camerounais, qu’à l’étranger. L’objectif avoué est de mettre tout en uvre pour doter le Cameroun d’un système efficace de protection des enfants défavorisés.

Quelques axes du guide
En attendant que le guide rédigé et finalisé soit mis en application, l’on a déjà quelques précisions sur son contenu. C’est un document, mieux un manuel de procédure de parrainage des enfants défavorisés, qui intègre plusieurs axes d’intervention. Selon sa volonté et sans doute ses ressources financières, une personne de bonne volonté aura la possibilité de prendre en charge l’entière responsabilité d’un enfant, ou alors une partie de ses charges. Cela peut s’articuler autour de la fourniture des aliments pour sa nutrition, la fourniture des vêtements, le payement des frais de scolarité, la prise en charge en cas de maladie, .

Avec la finalisation de la rédaction du guide de parrainage, le Cameroun s’apprête à franchir une étape importante dans le cadre de la protection des orphelins et enfants vulnérables, OEV. Reste attendu, son entrée en vigueur.

Image d’illustration

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut