Santé › Actualité

Le Cameroun déclaré non exportateur du virus de la polio

L’annonce a été faite jeudi 26 mars 2015 par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda

Le Cameroun ne fait plus partie des pays exportateurs du polio virus sauvage, un classement qu’il occupait depuis près d’un an aux côtés du Pakistan et de la Syrie, a annoncé jeudi le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, précisant que le pays maintenait cependant le statut d’endémique à ce virus réputé dangereux pour la santé humaine.

« La polio n’est pas éradiquée, mais nous ne sommes plus pays exportateur. Nous restons pays endémique au polio virus sauvage », a déclaré le ministre de la Santé publique, dans une interview diffusée à la radio nationale. C’est l’apparition du virus en Guinée équatoriale voisine due à une famille ayant séjourné dans le pays que le Cameroun s’est vu attribuer en mai 2014 le triste statut d’exportateur par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), alors détenu par deux pays dans le monde: le Pakistan et la Syrie. A cette date, ce pays d’Afrique centrale faisait face depuis cinq mois à la résurgence d’une épidémie qu’il croyait avoir éliminé en 2009.

« Jusqu’en octobre 2013, le dernier cas de polio virus sauvage au Cameroun avait été enregistré en 2009 et le Cameroun était en bonne voie pour atteindre l’objectif mondial d’éradiquer la poliomyélite », avait alors souligné André Mama Fouda. Depuis lors, 13 cas ont été notifiés dont deux, des enfants, dans un camp de réfugiés centrafricains à l’Est, selon les autorités sanitaires.

« Nous nous réjouissons aujourd’hui que depuis le mois de juillet nous n’ayons pas enregistré d’autres cas », constate désormais le ministre de la Santé publique.

Pour stopper la circulation du virus, le gouvernement a institué l’organisation de campagnes de vaccination presque chaque mois y compris à destination des adultes. Mais des résistances subsistent de la part de certaines couches sociales, principalement à Yaoundé et Douala, les deux grandes villes du pays, déplore le ministre. Les autorités s’emploient à surmonter ces écueils, afin de réaliser l’objectif fixé de « Cameroun indemne de polio en 2015 ».

Campagne de vaccination contre la polio
bambinos.info)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé