› Eco et Business

Le Cameroun élu dans l’Initiative pour la promotion de la filière cacao en Afrique

Ce programme conduit en majorité par les Etats-Unis, et qui concerne cinq pays, est doté d’une enveloppe de plus de 58 milliards FCFA

L’Initiative pour la promotion de la filière Cacao en Afrique (African Cocao Initiative) a été lancé par l’Agence américaine pour le développement international (Usaid), l’Initiative pour le commerce durable (Idh) et la Fondation mondiale pour le cacao (Wcf). Il a été lancé le 26 janvier 2012 à Lagos, au Nigeria. C’est un communiqué de presse de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun qui donne l’information. Ce programme sur 5 ans, apprend-on, est doté d’une enveloppe globale de13, 5 millions de dollars (plus de 58 milliards FCFA) pour intervenir dans quatre pays producteurs de cacao, à savoir, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigeria. Il a été annoncé en octobre 2011 lors des rencontres de l’Initiative pour la promotion de la filière cacao en Afrique à Accra au Ghana. «L’initiative pour la promotion de la filière cacao en Afrique a pour but d’harmoniser le partenariat public – privé, en vue d’apporter un appui durable aux agriculteurs et d’assurer la sécurité alimentaire », révèle Aron Gunkelman, un volontaire du Corps de la Paix servant dans le domaine de l’agriculture dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. «A travers ces liens, il nous a été possible de trouver un partenaire à un acheteur camerounais, qui va acheter le cacao à un groupe d’agriculteurs à des coûts intéressants» ajoute-t-il.

Domaines essentiels
D’après le communiqué de presse, ce programme permettra de soutenir le développement de la filière cacao dans quatre domaines essentiels : renforcement des investissements publics privés dans le cacao et l’agriculture, amélioration de la qualité génétique et de la productivité des variétés cultivées, expansion des programmes d’éducation et de formation des agriculteurs, et amélioration des chaînes d’approvisionnement des intrants agricoles. «Les institutions partenaires, notamment l’Usaid, la Wcf et l’Idh apportent des concours techniques et financiers non négligeables à l’effet d’améliorer le revenu des agriculteurs, de réduire la pauvreté, de renforcer les gouvernements et les institutions régionales, et d’aider à promouvoir la sécurité alimentaire dans la région. Cela contribue aux objectifs de l’Initiative «Feed the Future» du gouvernement des États-Unis, qui consistent à accroître la productivité agricole et améliorer le bien-être économique des petits agriculteurs», peut-on lire. Globalement, il va aider le Cameroun à atteindre ses objectifs fixés lors du lancement de la campagne de 2012.

Le Cameroun élu dans l’Initiative pour la promotion de la filière cacao en Afrique
Barri Callebaut)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé