› Eco et Business

Le Cameroun est un pays d’intervention privilégié par l’AFD, selon Anne Paugam

La directrice générale de l’Agence française de développement estime également que l’aide de cet organisme en Afrique progresse

En visite de travail au Cameroun depuis le 23 juin 2014, la directrice générale de l’Agence française de développement (AFD), Anne Paugam, a confié dans la presse publique au lendemain de son arrivée que les enveloppes de l’AFD demeurent toujours importantes au Cameron. «Le Cameroun est l’un des tout premiers pays d’intervention pour l’AFD. Nos engagements en 2014 se situeront autour de 60 à 70 milliards de F», a-t-elle annoncé.

Le Cameroun serait ainsi dans une dynamique de l’aide français au développement en Afrique subsaharienne. «En 2013, les engagements du groupe AFD ont augmenté de 8% par rapport à 2012 avec un niveau d’engagements de 7,8 milliards d’euros en faveur du développement. En Afrique subsaharienne, nous avons octroyé des financements d’un montant de près de 2,8 milliards en 2013, contre 2 milliards en 2012. Là encore, nous sommes en progression», a expliqué Anne Paugam qui dirige cette institution depuis le 03 juin 2013. La directrice générale de l’AFD a réitéré la volonté du président français François Hollande de porter l’aide en direction de l’Afrique à 20 milliards d’euros sous différentes formes au cours des cinq prochaines années.

L’AFD intervient principalement ces dernières années au Cameroun dans le cadre du Contrat désendettement développement (C2D) que les gouvernements camerounais et français ont signé en 2006 après l’atteinte du Point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés. Au 31 décembre 2013 c’est quelque 566 milliards de F CFA qui avaient déjà ainsi été débloqués au profit du Cameroun. Avec un bémol toutefois : sur cet argent, 170 milliards de F CFA étaient encore en souffrance à la Banque des Etats de l’Afrique centrale pour des problèmes de décaissement.

Anne Paugam s’est voulu rassurante face à ce constat : «Un travail de capitalisation sur les projets du C2D mis en uvre depuis 2006 a permis de tirer des enseignements utiles. Ils seront intégrés dans la préparation du 3e C2D (période 2016-2020) en privilégiant des modalités de financement favorisant une plus grande fluidité de décaissement.» L’AFD accompagne certains chantiers à Yaoundé et Douala: La construction du second pont sur le Wouri ; Les travaux de construction de l’usine de la Mefou pour la production de 50.000m3 d’eau à Yaoundé (travaux quasiment achevés) ; la construction d’infrastructures pour le drainage des eaux du Mfoundi qui devraient à terme faciliter les déplacements pour les habitants de la capitale du Cameroun.

Certains spécialistes estiment que l’aide au développement est le bras armé du commerce extérieur. La France augmente les enveloppes de l’AFD au moment où le pays peine à faire 1% de taux de croissance. Les prévisions du gouvernement français ont été revues à la baisse par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) la semaine dernière. L’institut avance plutôt un chiffre de 0,7% au lieu des 1% avancés par le gouvernement français et sur lequel avait été bâti le budget 2014.

Anne Paugam dirige l’AFD depuis le 03 juin 2013
la-croix.com)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé