International › APA

Le Cameroun ferme sa frontière avec la Centrafrique

Pas d'image

Les autoritĂ©s camerounaises ont dĂ©cidĂ© de fermer la frontière avec la Centrafrique pour cause de violences entre « bandes armĂ©es » centrafricaines, en l’occurrence la coalition Seleka et les anti Balaka, a appris lundi APA de sources concordantes.D’après de fiables informations, cette dĂ©cision qui a pris effet lundi, se justifie du fait que le dĂ©roulement de «violents» affrontements entre les groupes rebelles centrafricains perturbe la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure du Cameroun.

Une situation qui se traduit par l’afflux des rĂ©fugiĂ©s au Cameroun, « sauf que parmi les personnes qui fuient les affrontements, beaucoup sont armĂ©s de fusils et d’armes blanches ».

Selon des sources recoupĂ©es, Jean BenoĂ®t Boumtap le sous-prĂ©fet de Ngaoundaye la circonscription administrative centrafricaine, s’est rĂ©fugiĂ© au Cameroun pour fuir les atrocitĂ©s. 


Des affrontements entre les groupes rebelles centrafricains se sont aggravés lorsque des militaires camerounais de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) postés à Ngaoundaye, ont quitté cette position. 

En 2013, au plus fort des violences sociales en Centrafrique, le Cameroun avait momentanĂ©ment fermĂ© la frontière d’autant que des rebelles centrafricains avaient commis des exactions en territoire camerounais. 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut