› Eco et Business

«Le Cameroun menacé par le syndrome grec», selon Eugène Nyambal

Le niveau d’endettement constitue un risque de faillite pour le Cameroun selon cet économiste qui a accumulé une longue expérience au Fonds monétaire international (FMI)

Le Cameroun est sous la menace du «syndrome» grec avec un niveau d’endettement important, ce qui constitue un risque pour ce pays de tomber dans la faillite selon Eugène Nyambal, un économiste camerounais qui a accumulé une longue expérience au Fonds monétaire international (FMI).

Selon cet expert, le rythme d’endettement du Cameroun est «inquiétant», et ce sont les générations futures qui pourraient payer le lourd tribut, a t-il déclaré dans un article d’opinion publié mardi, 18 août, dans le quotidien privé Mutations.

D’après la loi des finances de 2015, le Cameroun pourrait s’endetter à hauteur de 1700 milliards de francs CFA, dont 900 milliards de francs CFA uniquement pour la réalisation du programme d’urgence triennal.

En d’autres termes, estime Eugène Nyambal, il faut arrêter ce niveau d’endettement puisqu’il pourrait arriver que le Cameroun ne soit plus en mesure de faire face à ses créanciers.

L’inquiétude de cet économiste est d’autant grand que contrairement à la Grèce qui bénéficie du soutien des bailleurs de fonds, aussi bien l’Union européenne que le Fonds monétaire international (FIM), rien ne prouve que le Cameroun «un pays africain» pourrait bénéficier d’une telle sollicitude.

Une situation qui selon lui appelle des gouvernants, plus de rigueur dans la gestion des affaires de la cité.

Eugène Nyambal
regardsurlafrique.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé