Eco et Business › Tech

Le Cameroun parmi les pays où se déroule le Google Black Founders Fund Africa

Black african businessman presenting statistics using a digital tablet for a start up business

Google a annoncé que les candidatures pour la deuxième cohorte du Google for Startup Black Founders Fund for Africa sont désormais ouvertes.

Le Black Founders Fund Africa est ouvert aux startups qui répondent aux critères d’éligibilité dans 13 pays africains. Il s’agit du Botswana, du Cameroun, de la Côte-d’Ivoire, du Ghana, de l’Ethiopie, du Kenya, du Nigeria, du Rwanda, du Sénégal, de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie, de l’Ouganda et du Zimbabwe.

Selon Google, les candidats éligibles incluent les startups en démarrage avec des fondateurs noirs ou diverses équipes fondatrices. Les startups concernées aussi sont ceux qui profitent à la communauté noire, opérant et ayant leur siège en Afrique.

« Les startups sélectionnées recevront entre 50 000 dollars et 100 000 dollars de récompenses en espèces non dilutives et jusqu’à 200 000 dollars par start-up en crédits Google Cloud. Le soutien sera sous forme de formation et d’accès à un réseau de mentors. Les candidatures seront clôturées le 31 mai 2022 et les gagnants seront annoncés le 29 juillet 2022. »

La société a ajouté un financement supplémentaire d’un million de dollars américains et s’est engagée à soutenir dix autres fondateurs cette année. Cela se traduira par un engagement de 4 millions de dollars américains en faveur de 60 start-ups éligibles fondées par des Noirs à travers l’Afrique, a déclaré la société.

Google a réitéré que le Fonds avait été lancé à la suite du mouvement 2020 Black Lives Matter dans le cadre des engagements de Google en matière d’égalité raciale. L’initiative est un engagement à créer des opportunités économiques pour les propriétaires d’entreprises noires.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé