CultureCulture › Arts visuels

Le Cameroun participera au festival international de danse contemporaine «Akini A Loubou»

Pour la 7e édition de ce rendez vous culturel gabonais, c’est la compagnie Phoenix qui représentera le pays

C’est l’Institut Français du Gabon à Libreville qui servira de cadre, comme pour les éditions précédentes, au festival Akini A Loubou dédié à la danse contemporaine. Reconnu par les professionnels de cet art, la 7e édition de cette rencontre aura lieu du 18 au 20 juillet 2013. Au menu de cette rencontre, le public aura droit aux spectacles de danses, aux ateliers de danses, aux rencontres professionnelles et débats autour de la danse contemporaine. Il y’aura aussi des ateliers artistiques au profit des enfants orphelins. Les sept compagnies artistiques internationales invitées à cette rencontre de danse contemporaine sont venues du Burkina Faso, du Sénégal, du Congo, de la République Démocratique du Congo, du Cameroun, de la France, et l’Espagne.

Rendez-vous de la danse contemporaine au Gabon, le festival Akini A Loubou est à la fois un tremplin pour les artistes nationaux et l’occasion pour eux de connaître l’actualité de la danse en Afrique. Elle est une initiative du jeune danseur gabonais, Sandrin Lékongui, appuyé par l’Institut Français (IF) de Libreville qui offre à chaque édition son cadre pour la prestation des artistes. La première édition de festival danse contemporaine « Akini à Loubou » avait eu lieu du 7 au 12 février 2005. Elle avait regroupé prés d’une trentaine de danseurs venus de l’Afrique et de l’Europe.

Le Cameroun participera au festival international de danse contemporaine «Akini A Loubou»
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut