Sport › Football

Le Cameroun plie devant le Brésil, sans surprise

Pour son dernier match au Mondial 2014, les Lions indomptables sont tombés devant la Selecao plus conquérante (1-4). Bilan en trois rencontres: 9 buts encaissés et un seul but marqué

Le Cameroun a signé une septième défaite de suite en Coupe du monde mais n’a pas démérité dans ce match face au Brésil. Pour son 100ème match de Coupe du Monde, le Brésil a décroché sa qualification pour les huitièmes de finale face à un Cameroun déjà éliminé, grâce notamment à un doublé de Neymar, son homme providentiel. La dernière fois que la Seleção a joué à Brasilia, c’était pour le match d’ouverture de la Coupe des Confédérations 2013 contre le Japon, remporté 3:0 avec un but d’anthologie de son prodige après trois minutes. Contre les Camerounais, c’est le temps qu’il a fallu à Paulinho pour signer une première alerte chaude (3′). Il y a le feu. Après son match nul contre le Mexique, la Seleçao avait besoin de se rassurer. Cette fois encore, le peuple auriverde a pu compter sur Neymar, qui n’a laissé aucune chance à Charles Itandje (0:1, 16′). Sur un ballon récupéré par Luiz Gustavo sur le côté gauche, le joueur de Wolfsburg s’avance et centre à ras de terre où il trouve Neymar au point de penalty. Le joueur de Barcelone ouvre son pied droit et bat imparablement Itandje.

Les Lions ne se laissent pas abattre et égalisent par Joel Matip (1:1, 26′), Nyom gagne son duel face à Alves grâce à un contre favorable sur le côté gauche suite au corner. Il centre fort devant le but et trouve Matip seul au deuxième poteau qui n’a plus qu’à conclure du pied droit. Mais le Barcelonais est décidément en état de grâce (1:2, 35′). Sur un ballon donné rapidement par Marcelo, Neymar s’approche de la surface, fixe Nkoulou et déclenche une frappe soudaine qui passe entre les jambes du défenseur marseillais, ce qui prend à contre-pied Itandje. Les locaux, parfois bousculés par le bonnet d’âne de la poule en première mi-temps, se rassurent en rendant une copie bien plus propre en seconde.
Les hommes de Scolari mettent le turbo dès le retour des vestiaires, avec Fred au volant pour ouvrir son compteur personnel (1:3, 49′). Fernandinho récupère le ballon, sert David Luiz sur le côté gauche. Le futur parisien centre pied gauche et trouve la tête de Fred au deuxième poteau … sans doute en légère position de hors-jeu ! La défense africaine s’attache ensuite à ne pas prendre le bouillon, mais craque une dernière fois sur une percée de Fernandinho (1:4, 84′). Sur un ballon perdu par Mbia, Fernandinho marque du pointu en bout de course à la suite d’une belle combinaison à trois entre Oscar, Fred et Fernandinho à la conclusion. Au même moment, à Recife, le Mexique a corrigé la Croatie (1:3) et a pris la seconde place qualificative du Groupe A pour le deuxième tour.

En trois sorties pour ce mondial brésilien qui s’achève pour les Lions indomptables, le Cameroun aura encaissé 9 buts pour un seul but marqué. Un résultat encore moins bon que la coupe du monde 2010 où le Cameroun était toujours sorti avec 0 point mais avec deux buts marqués pour cinq buts encaissés.

Fiche technique
Cameroun : Itandje, Nkoulou, Matip, Bedimo, Nyom, Nguemo, Mbia Enoh, Choupo-Moting (Makoun, 80ème mn), Moukandjo (Salli, 59ème mn), Aboubakar (Webo, 71ème mn).

Brésil : Julio César, Daniel Alves, Thiago Silva, David Luiz, Marcelo, Luiz Gustavo, Paulinho (Fernandinho, 46ème mn), Oscar , Hulk (Ramires, 63ème mn), Neymar (Willian, 70ème mn), Fred.

Neymar célèbre son premier but marqué contre le Cameroun en Coupe du monde le 23 juin 2014 à l’Estadio Nacional du Brésil
Getty Images)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé