Politique › Institutionnel

Le Cameroun prend sept nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19 sur son territoire

Généralisation du port du masque dans tous les espaces ouverts au public dès le 13 avril, production locale des tests de dépistage et masques de protection, mise sur pied des centres de traitement spécialisés dans tous les chefs-lieux de régions, entre autres mesures présentées le 09 avril 2020 par le Premier ministre

 

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a présenté, le 09 avril en soirée, de nouvelles mesures prises par le gouvernement camerounais pour lutter contre la pandémie du Covid-19 dans les différentes régions du pays. Ces mesures, prises à l’issue d’une réunion par vidéoconférence avec d’autres membres du gouvernement, s’appuient aussi, selon le PM, sur des propositions faites plus tôt en journée par les représentants des confessions religieuses et des partis politiques présents au Parlement avec qui le PM s’est entretenus. Elles s’ajoutent aux 13 premières mesures prises le 17 mars par le gouvernement.

 

Les 07 nouvelles mesures présentées par le chef du gouvernement le 09 avril 2020:

1) La généralisation du port du masque, à compter du lundi 13 avril 2020, dans tous les espaces ouverts au public. Le ministre de l’Industrie a été instruit de publier les normes et spécifications techniques en vue d’une production massive et locale desdits masques ;

2) La production locale des médicaments, des tests de dépistage et des masques de protection, des gels hydro-alcooliques par les institutions nationales compétentes sous la responsabilité du ministre de la Recherche scientifique en relation avec le ministre de la Santé publique :

3) La mise sur pied des centres spécialisés de traitement des patients du Covid-19 dans tous les chefs-lieux de région, suivant le modèle des hôpitaux de campagne, pour accueillir les malades en cas d’épidémie et permettre aux hôpitaux de fonctionner normalement ;

4) L’intensification de la campagne de dépistages du Covid-19, avec la collaboration du Centre Pasteur et de ses démembrements, ainsi que les autres institutions sanitaires appropriées. L’accent sera mis sur les foyers de contamination déjà identifiés ;

5) L’intensification de la campagne de sensibilisation en zones urbaines et rurales aussi bien dans les deux langues officielles que dans les langues locales, à travers les voies complémentaires de communication à définir par le ministre de la Communication avec l’appui des autorités administratives, municipales, traditionnelles et religieuses ;

6) La poursuite des activités essentielles à l’économie dans le strict respect des directives du 17 mars 2020 et des gestes barrières édictées par l’Organisation mondiale de la santé ;

7) La sanction systématique de tout contrevenant aux mesures de restriction en vigueur et de confinement imposées aux personnes à risques.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé