› Eco et Business

Le Cameroun prendra part à la TICAD VI, les 27 et 28 août

La sixième édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique se déroulera à Nairobi, à l’initiative des gouvernements japonais, kenyans et de la Commission de l’UA

La sixième édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI), se déroulera à Nairobi au Kenya du 27 au 28 août 2016. Une première pour le continent noir qui reçoit, pour la première fois, ces rencontres ouvertes aux pays africains à l’instar du Cameroun. C’est donc au total 6000 participants venus d’Afrique, du Japon et de diverses organisations internationales qui sont attendues à cette nouvelle édition de la TICAD.

« Nos attentes à la TICAD VI sont la facilitation de l’accès des producteurs ruraux camerounais à l’excellence technique et technologique des machines japonaises. Ceci permettrait à coup sûr un essor dans la création d’emplois décents et productifs le long des chaines de valeur agricoles à travers une mécanisation agricole performante », a indiqué le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Henri Eyebe Ayissi, dans un message publié dans le quotidien national ce 31 mars 2016, en prélude à l’évènement.

La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique est une initiative lancée en 1993 par le Japon pour promouvoir le dialogue entre les 51 pays africains qui en sont membres et le gouvernement japonais. Notamment autour des questions d’assistance technique, financière et matérielles en Afrique, tant dans le secteur privé, public, dans les communautés, l’investissement et l’éradication totale de la pauvreté.

Au Cameroun, le Japon uvre principalement dans les domaines de l’éducation, du renforcement des ressources humaines, la promotion des petites et moyennes entreprises, l’agriculture et le développement rural. A ce titre, le pays d’Asie s’est illustré par ses contributions à des programmes d’appui à la gestion des forêts, au dégazage du lac Nyos, et récemment à l’encadrement des réfugiés en terre camerounaise.

Photo de famille à la fin de la TICAD V en juin 2013 à Yokohama.
mofa.go.jp)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut