Société › Société

Le Cameroun rate le coche des premiers Trophées des maires africains

La commune de Bangangté, qui était nominée dans la catégorie «petite ville», n’a pas été retenue dans l’évaluation finale. Accra au Ghana, Kinondoni en Tanzanie et Praia au Cap-Vert, à l’honneur

La commune de Bangangté, à l’Ouest-Cameroun, nominée dans la catégorie «petite ville» des premiers Trophées des maires africains ‘José Eduardo dos Santos’ 2015, n’a pas eu la chance d’être retenue dans l’évaluation finale des candidatures. Les lauréats de la première édition de ces trophées, soutenus par le président de l’Angola, ont été dévoilés vendredi dernier, 1er mai, lors d’un gala organisé à Luanda.

Le prix de la «petite ville» (Population inférieure ou égale à 200 000 habitants) a finalement été décerné à la ville de Praia au Cap-Vert avec laquelle la commune que dirige Célestine Ketcha Courtès était en compétition. Praia a également devancé la ville d’Arua en Ouganda.

D’autres catégories étaient ouvertes aux candidatures, notamment la catégorie «ville moyenne» (Population entre 200 000 et 1 000 000 d’habitants), remportée par la ville de Kinondonie en Tanzanie, et la catégorie «grande ville» (population supérieure à 1 000 000 d’habitants), remportée par la ville d’Accra au Ghana.

D’après l’organisateur, Les Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A), les villes gagnantes recevront un total de 350 000 $ qui sera utilisé pour des initiatives spécifiques. 50 000 $ iront à la ville de Praia au Cap-Vert (gagnant dans la catégorie «petite ville»), 100 000 $ à Kinondoni en Tanzanie (gagnant dans la catégorie «ville moyenne») tandis qu’Accra au Ghana (gagnant dans la catégorie «grande ville») recevra 200 000 $.

«L’objectif des Trophées « José Eduardo dos Santos » est de mieux faire connaître les maires africains en faisant honneur à ceux qui ont apporté une contribution majeure à leur ville et élaboré une nouvelle vision de la vie, du travail et des séjours dans les villes d’Afrique. Chaque année, des maires africains et des dirigeants municipaux de grande ville (au moins 1 000 000 de résidents), de ville moyenne (moins d’1 000 000 et plus de 200 000 résidents) et de petite ville (jusqu’à 200 000 résidents) ont l’opportunité de remporter les prestigieux Trophées qui, cette année, ont été parrainés par le gouvernement d’Angola, ONU-Habitat, le groupe IC Publications et ma propre association, Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU-A)», a déclaré le secrétaire général de CGLU-A, Jean-Pierre Elong Mbassi.

«Nous espérons que ces Trophées encourageront d’autres maires à réfléchir aux villes qu’ils veulent bâtir, à s’impliquer auprès de leurs communautés et à développer des villes durables en Afrique», a-t-il ajouté.

Les lauréats des premiers Trophées des maires africains ‘José Eduardo dos Santos’
apo-opa.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé