Politique › Institutionnel

Le Cameroun se dote d’une 4ème région militaire interarmées à Maroua

Dans des décrets signés le 14 août, le chef de l’Etat réorganise les commandements territoriaux de l’armée, dans un contexte marqué par la menace Boko Haram.

Le commandement territorial de l’armée est désormais organisé en quatre Régions militaires interarmées (RMIA), d’après des décrets publiés jeudi,14 août 2014, par le chef de l’Etat camerounais. A la troisième région militaire qui était basé à Garoua dans le Nord, s’ajoute une nouvelle qui sera basée à Maroua, dans l’Extrême-Nord. Une région de gendarmerie qui suit la même organisation que la région militaire interarmées, est également créée dans l’extrême-Nord, région qui subit les attaques à répétition des membres de Boko Haram. Le territoire national est ainsi divisé en quatre régions militaires interarmées et quatre régions de gendarmerie

C’est en France, au lendemain de l’entretien à huis clos qu’il a eu jeudi avec le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, que Paul Biya a décidé de publier les décrets réaménageant l’armée, 13 ans après ceux du 25 juillet 2001. Les trois décrets publiés hier portent respectivement sur la réorganisation du commandement militaire territorial ; la réorganisation de la gendarmerie nationale ; et la nomination de personnels officiers au ministère de la Défense.

En dehors de la création d’une quatrième région militaire interarmées, les textes publiés le 14 août apportent une autre nouveauté: Ils transforment la dénomination secteur militaire terrestre en secteur militaire tout court pour restituer pleinement le caractère interarmées à ce dernier. Les secteurs militaires constituent des subdivisions de la région militaire interarmées. Chaque secteur militaire couvre le ressort d’une région administrative.

Par ailleurs, au sein de la quatrième RMIA, est créée une 41ème brigade d’infanterie motorisée qui sera basée à Kousséri (Extrême-Nord), sous le commandement du colonel Roger Kuitche. Le chef de l’Etat a choisi le colonel Jacob Kodji pour assurer le commandement par intérim de la quatrième RMIA. D’après les décrets du 14 août 2014, le Colonel Souleymanou Massakano assurera quant à lui le commandement de la quatrième région de gendarmerie. D’autres officiers ont été nommés autant au sein des services de l’administration centrale du ministère de la défense que dans les services rattachés à l’Etat-major des armées.

A travers ces textes, le chef de l’Etat veut donner un nouveau souffle à son armée, principalement pour combattre l’insécurité grandissante dans l’Extrême Nord, à cause des attaques à répétition de la secte Boko Haram qui profite de la proximité du Cameroun avec le Nigéria et de la porosité des frontières que les deux pays partagent ensemble.

Les ressorts territoriaux et les postes de commandement des régions militaires du Cameroun, d’après le décret du 14 août 2014
-Région du centre et du Sud, poste de commandement: Yaoundé
-Région du Littoral, région du Sud-Ouest, région de l’Ouest, région du Nord-Ouest, poste de commandement: Douala.
-Région de l’Adamaoua, région du Nord (hormis le département du Mayo Louti), poste de commandement: Garoua
-Région de l’Extrême-Nord, département du Mayo Louti dans la région du Nord : Poste de commandement: Maroua.

Les secteurs militaires dans les régions militaires interarmées:
-Première région militaire interarmées, Yaoundé.
-Premier secteur militaire (SM1). Ressort territorial: région du Centre. Poste de commandement : Yaoundé.
-Septième secteur militaire (SM7), ressort territorial: région du Sud. Poste de commandement: Ebolowa.
-Huitième secteur militaire (SM8), ressort territorial: région de l’Est. Poste de commandement : Bertoua

Deuxième région militaire interarmées, Douala.
-Deuxième secteur militaire (SM2). Ressort territorial: région du Littoral. Poste de commandement: Douala
-Sixième secteur militaire (SM6). Ressort territorial: région du Nord-Ouest, poste de commandement : Bamenda
-Neuvième secteur militaire (SM9). Ressort territorial: région de l’Ouest, poste de Commandement : Bafoussam
-Dixième secteur militaire (SM10). Ressort territorial: région du Sud-Ouest, poste de commandement : Buea

Troisième région militaire interarmées, Garoua.
-Troisième secteur militaire (SM3). Ressort territorial: région du Nord. Poste de commandement: Garoua.
-Cinquième secteur militaire (SM5), ressort territorial, région de l’Adamaoua, poste de commandement Ngaoundéré.

Quatrième région militaire interarmées, Maroua,
-Quatrième secteur militaire (SM4). Ressort territorial: région de l’Extrême-Nord. Poste de commandement, Maroua.

La gendarmerie nationale est également organisée en quatre commandements territoriaux dénommés région de gendarmerie. Chaque région de gendarmerie a le même ressort territorial que la région militaire interarmées.

Les décrets signés par Paul Biya le 14 août 2014 interviennent 13 ans après ceux du 25 juillet 2001
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé