Sport › Football

Le Cameroun s’offre le Burkina Faso, dans la douleur

En match amical de préparation aux éliminatoires de la Can 2017, les Lions sont difficilement venus à bout des Etalons 3-2, samedi au stade de Colombes en France

L’équipe expérimentale de Volke Finke a souffert face au Burkina Faso samedi, 06 juin à Colombes, en France. Les hommes de Gernot Rohr, mieux organisés et plus cohérents, ont dominé presque toute la partie. Le portier Ndy Assembé a repoussé une chaude alerte des Burkinabé dès la deuxième minute. Le Cameroun a réagi deux minutes plus tard. Mais Kweukeu a trop écrasé son tir.

Sur une autre offensive des Etalons, Gérôme Guihota a sauvé la chaude alerte sur la ligne, à la 11ème minute. Profitant des espaces libres dans la charnière centrale, constituée de Nicolas Nkoulou et Yaya Banana, les Etalons vont en profiter pour se créer d’autres occasions. Ndy Assembé va repousser une tentative enroulée de Charles Kaboré, à la 14ème minute. Mais deux minutes plus tard, il va s’incliner devant Prejuce Nacoulma, qui saura profiter du mauvais positionnement des défenseurs camerounais.

Piqués au vif, les hommes de Volke Finke vont essayer de réagir. Mais Bengono va se mêler les pédales à l’entrée de la surface. Les accélérations et dribles chaloupés de Clinton Njié, mettent un peu de baume au c ur des supporters des Lions, qui sont visiblement plus nombreux que les Burkinabé dans les travées du stade Yves du Manoir de Colombes.

Il faudra attendre la 35ème minute pour voir les Camerounais exulter véritablement. Vincent Aboubakar, sur une frappe en pivot aussi soudaine qu’efficace des 25 mètres, trouve la lucarne. Mais peu avant la pause, la poreuse défense des Camerounais va offrir un deuxième but aux Burkinabé. Le véloce Arisdite Bancé ne s’est pas fait prier pour donner l’avantage aux siens.

Pendant la pause, Volker Finke va procéder à deux changements qui vont s’avérer fructueux. Le très peu talentueux Yaya Banana cède sa place à Gweni Ndasi, le sociétaire de l’Unisport du Haut Nkam. Et au milieu de terrain, Christian Zock, transparent, va laisser sa place au très jeune Fêlix Eboa, de la réserve du PSG. Mais ce sont les Burkinabé qui vont de nouveau se montrer dangereux. Un tir puissant d’Aristide Bancé va échouer sa course sur la barre, à la 48ème minute. Progressivement les Camerounais vont monter en puissance. En développant un jeu plus conquérant, ils cèdent de moins en moins des espaces aux Burkinabé. Grâce à la virtuosité de Karl Toko et aux éclairs de génie de Clinton Njié, (85ème et 90ème minute), le Cameroun va finir par remporter la partie 3-2.

Lors de cette soirée parisienne très ensoleillée, les Camerounais quitteront le stade sous le rythme très endiablé de Waka Waka (Zangalewa) des Golden Sounds. Les Lions indomptables sont attendus en Belgique pour un autre match amical, ce mardi, contre les Léopards de RD Congo. Volker Finke devra encore faire tourner son effectif. Il est question lors de ces rencontres de préparation de se rassurer avant d’affronter la Mauritanie, dimanche 14 juin, pour le compte du premier match éliminatoire de la CAN 2017.

Une phase de jeu entre le Cameroun et le Burkina Faso, samedi, 06 juin, à Colombes en France
aouaga.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut