› Eco et Business

Le Cameroun, un bon risque selon les hommes d’affaires tunisiens

Une mission économique annoncée à Yaoundé et Douala du 25 au 28 février 2014 pour explorer les opportunités de partenariat et d’échanges.

La Tunisie est le 38ème client du Cameroun et son 39ème fournisseur. Pour améliorer ces statistiques, les hommes d’affaires de ce pays du Maghreb se rendront au Cameroun du 25 au 28 février 2014. Une visite qui s’inscrit dans le cadre d’une mission économique tunisienne qui viendra prospecter des opportunités d’affaires dans les domaines de l’agroalimentaire, des services, des produits industriels et chimiques ainsi que le commerce. De source officielle, 35 entreprises tunisiennes se sont déjà enregistrées pour effectuer cette rencontre avec les patrons camerounais.

Selon le président directeur général du Centre de promotion des exportations de Tunisie, Abdellatif Hamam, le Cameroun représente un bon risque. « Le Cameroun est à notre connaissance, l’économie la plus diversifiée de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac). Dans la mesure où vous avez à la fois, l’agriculture et les forêts qui représentent 20% du produit intérieur brut (PIB) ; l’industrie 20% ; le pétrole qui reprend sa place et représente quelque chose comme 7à 8% du PIB, les mines, etc. », a déclaré Abdellatif Hamam dans un média public camerounais. L’organisation de cette mission économique bénéficie du soutien de nombreuses institutions à l’instar de : l’Union tunisienne pour l’industrie, le commerce et l’artisanat (Utica) ; l’ambassade de Tunisie au Cameroun ; le patronat camerounais (Gicam), le ministère camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat).

La Tunisie compte augmenter le niveau de ses échanges avec le Cameroun
lnt.ma)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé