› Eco et Business

Le Cameroun valide le Titre de transit unique pour la circulation des marchandises

L’objectif du TTU est la facilitation et la sécurisation des opérations de transit pour les marchandises importées ou manufacturées au Cameroun et destinées à la Centrafrique

Les directeurs généraux des douanes du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique ont procédé à la validation, il y a quelques jours à Douala, de la procédure du Titre de transit unique (TTU) en zone Cémac.

L’événement s’est conclu par la signature du protocole d’accord au niveau de l’assistance administrative mutuelle, entre les douanes camerounaise et tchadienne. Le directeur général des douanes du Cameroun, Fongod Edwin Nuvaga et son homologue tchadien, Akouya Tchalet, se sont engagés à renforcer la coopération entre leurs administrations, en vue de lutter contre la fraude et favoriser la mobilisation optimale des recettes budgétaires.

Le TTU a pour objectif de faciliter et de sécuriser des opérations de transit par route ou par transport multimodal pour les marchandises importées ou manufacturées au Cameroun et destinées à la Centrafrique ou au Tchad.

Il vise entre autres, la dématérialisation des procédures, la réduction des délais de transit sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena, dont la durée passe de 12 à 6 jours ; la simplification des procédures aux points de rupture de charge (Bélabo, Ngaoundéré.) ; la sécurisation des marchandises en transit par une meilleure traçabilité des opérations d’éclatement des cargaisons à partir du bureau centralisateur.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé