› Eco et Business

Le Cameroun veut produire du coton génétiquement modifié

Des sites d’expérimentation ont déjà été détectés dans le nord en vue d’accueillir les premiers plants de cette culture transgénique

Des consultations publiques en vue de l’introduction des graines de coton génétiquement modifié vont débuter dans quelques jours dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord, a annoncé samedi la radio nationale.

Des sites d’expérimentation, apprend-on, ont déjà été détectés dans la zone en vue d’accueillir les premiers plants de cette culture transgénique réputés plus résistants aux herbicides et aux maladies.

La Société de développement du coton (SODECOTON) mène en effet, depuis 3 ans et avec la collaboration de l’Institut de recherche agronomique pour le développement (IRAD), des expériences en milieu confiné désormais appelés à être répliquées en milieu ouvert, avec l’intention d’augmenter la production nationale en fibres et en graines.

Face à la résistance de certaines organisations nationales de défense des consommateurs, les dirigeants de l’entreprise avaient, lors de la 8ème réunion de l’Association cotonnière africaine (ACA), tenue en mars 2010 à Yaoundé, la capitale du pays, clairement annoncé leur intention de passer vers le coton OGM pour suivre l’exemple du Burkina Faso.

Les estimations de production de coton graine du Cameroun sont de 260.000 pour la campagne 2014/2015, contre respectivement 249.000 tonnes la saison écoulée, selon les chiffres de la SODECOTON.


bayiri.com)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé