Personnalités › Diaspora

Le Camerounais Constant Jacques Bibai récompensé aux humies awards

Le projet de son laboratoire a retenu l’attention des jurés

Votre laboratoire a été médaillé d’argent aux 7ième humies awards. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est quoi?
Les ACM GECCO humies awards sont des compétitions annuelles destinées à récompenser tous types d’algorithmes inspirés de la théorie d’évolution des espèces de Darwin (ou algorithmes évolutionnaires) permettant de produire des résultats meilleurs ou équivalents à ceux issus des méthodes les plus performantes imaginées par l’homme.

Sans chercher à rentrer dans tous les détails, quand on parle d’algorithmes évolutionnaires, il s’agit de quoi concrètement?
Les algorithmes évolutionnaires sont des algorithmes d’optimisation stochastiques basés sur une métaphore avec l’évolution biologique des espèces. Une population d’individus (ou ensemble de solutions potentielles) est soumise à une succession d’étapes de sélection naturelle (les individus possédant les meilleures valeurs de la fonction objectif ou les plus adaptés sont favorisés) et de variations aveugles (modifications stochastiques sans rapport avec la fonction objectif). Il en résulte au final des individus adaptés, i.e. des solutions quasi-optimales pour la fonction objective.

C’est quoi le projet qui a retenu l’attention du jury?
Le projet ayant retenu l’attention du jury concernait la résolution des problèmes de raisonnement humain en intelligence artificielle (ou planification).

La résolution des problèmes de raisonnement humain en intelligence artificielle pour les néophytes, ça renvoie à quoi?
La résolution d’un problème de planification revient à proposer une réponse automatique à la question: comment? Étant donné une situation initiale et une situation finale décrites à l’aide des propriétés logique et une base de connaissances expertes.

Un mot sur le laboratoire
L’Inria, ou Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique mène au plus haut niveau international, avec ses partenaires académiques et industriels, une activité de recherche fondamentale et de développement technologique. L’équipe TAO de l’INRIA (saclay-île de France) est spécialisée dans la résolution des problèmes d’optimisation via les algorithmes évolutionnaires (http://tao.lri.fr/tiki-index.php). THALES est leader mondial des systèmes d’information critiques sur les marchés de la défense et de la sécurité, de l’aérospatial et du transport.

Y a-t-il une incidence sur le label du laboratoire?
Nos travaux ont été récompensés par la médaille d’argent aux 7ème humies awards, ce qui fut une première en France, dans l’histoire de la planification.

Un mot sur la place que vous occupez dans ce laboratoire
Je conçois, implante et valide des méthodes innovantes évolutionnaires pour la résolution des problèmes de planification.

Qui est Constant Jacques Bibai?
Un camerounais de la région du littoral et fier de ses origines africaines.

Constant Bibai
Journalducameroun.com)/n

Racontez nous votre parcours, notamment académique
J’ai eu un parcours assez spécifique: après mon Baccalauréat E acquis sur les bancs du lycée technique de Bafoussam, je me suis inscrit en 1ère année de mathématiques à l’université de Yaoundé en 1998. C’était un univers très complexe et j’ai eu du mal à y trouver mes marques ce qui explique qu’après quatre années à stagner sur place, j’ai décidé de recommencer à zéro en m’inscrivant en 1ère année DEUG à l’université de Bretagne Occidentale (www.univ-brest.fr) où j’ai obtenu un DEUG Sciences et Techniques de l’Ingénieur option génie électrique en 2004. J’ai ensuite été reçu au concours national DEUG, suite à quoi j’ai intégré l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’entreprise (www.ensiie.fr). J’en suis ressorti avec un diplôme d’Ingénieur en 2007. J’ai ensuite décidé de continuer en doctorat à cause d’un concourt de circonstances. En effet lors de mon stage de fin d’étude d’ingénieur, mon directeur de thèse a détecté mes capacités d’analyse et de propositions et m’a suggéré une inscription en Doctorat bien que je n’avais pas un Master II recherche (ex DEA). Je finalise actuellement ma thèse de Doctorat en informatique à l’université de Paris-sud (www.u-psud.fr ). C’est dans ce cadre que j’ai postulé pour les humies awards (http://www.genetic-programming.org/hc2010/Entries/ ).

Et le Cameroun, avez-vous l’impression que ce que vous apprenez servira un jour dans un projet dans votre pays?
Oui. Car au delà de mon parcours, je pense avoir acquis des capacités me permettant d’entreprendre, de planifier et proposer des solutions cohérentes et rigoureuses pour la compréhension et la résolution d’une situation ou d’un problème plus ou moins complexe.

Comme dans quel domaine?
Tout d’abord, dans l’industrie où mon expertise pourrait être utile d’une part pour la mise en place ou le développement des entreprises (ou des industries) stratégiques et de souverainetés, et d’autre part dans l’optimisation des processus industriels afin de les rendre plus compétitifs. Ensuite, on pourrait envisager la mise en place des systèmes d’aide à la décision qui épauleraient nos différents cadres lors des prises de décisions critiques tel que la gestion d’une crise ou la définition d’un plan stratégique. Et enfin, dans l’enseignement pour la formation des cadres de qualité.

Constant Bibai
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut