› Economie

Le Camerounais Dieudonné Evou Mekou installé à la présidence de la BDEAC

Le Camerounais Dieudonné Evou Mekou, nommé en avril dernier à la présidence de la Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC) a été installé dans ses nouvelles fonctions le samedi 18 juin à Libreville.

L’Assemblée Générale de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) s’est réunie en session extraordinaire le 18 juin 2022 au Siège de la Banque à Brazzaville, au Congo, sous la Présidence de Nicole Jeanine Lydie ROBOTY ministre de l’Economie et de la Relance du Gabon.

Dans son allocution de circonstance, le nouveau Président de la Banque, Dieudonné EVOU MEKOU  a tenu à exprimer sa gratitude envers les plus Hautes Autorités de la CEMAC pour leur marque de confiance. Il a promis en retour de faire de la BDEAC une Institution dont la Communauté sera plus que fière et qui sera entièrement au service du financement des besoins en développement de chaque État membre conformément aux missions qui avaient été assignées à cette Banque par les pères fondateurs.

Dieudonné EVOU MEKOU possède un leadership de haut niveau dans le management bancaire et une profonde connaissance de l’environnement financier local et international. Il démontre ainsi d’innombrables atouts pour poursuivre la transformation de la Banque et mettre en œuvre une stratégie de levée de ressources efficiente autant sur le marché financier sous-régional qu’international en vue du financement des projets de développement.

Avant sa nomination à ce poste, il était Vice-Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et a également occupé les postes d’Administrateur Directeur Général Adjoint du Crédit Lyonnais Cameroun et de Directeur Général de la Caisse Autonome d’Amortissement du Cameroun (CAA).

Rappelons que cette nomination du Camerounais à la tête de l’institution avait été contestée par le Tchad. Selon le site d’information Tchadinfos, « les ministres ont convenu de donner au Tchad un poste en contrepartie, étant donné que le Tchad a déjà occupé la présidence de la Bdeac et occupe actuellement la tête de la Beac (Banque de états de l’Afrique centrale) ».

« En clair, le Tchad qui préside en ce moment la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC, Abbas Tolli) et la Commission des marchés d’Afrique centrale (COSUMAF, Nagoum Yamassoum) cède la BDEAC avec la promesse d’obtenir en contrepartie la présidence de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) ».


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé