CultureCulture › Arts visuels

Le camerounais Imane Ayissi à l’affiche d’un film primé à Genève

« En terre étrangère » raconte le quotidien des sans papiers

Le film En terre étrangère raconte le quotidien des sans papiers. Les sans-papiers ne vivent pas. Ils survivent en marge de la société, sans espoir d’intégration. Ils ont tout quitté en quête d’une vie meilleure en Occident, sans se douter de la réalité qui les attend. Des côtes sénégalaises aux faubourgs de Paris, Christian Zerbib les accompagne pour mieux plaider la cause de ces travailleurs de l’ombre à la recherche d’une identité. Charles Berling, Emmanuelle Béart et Josiane Balasko se joignent à cette cause et militent en faveur d’une régularisation de leur statut.

Le jury de la 7e édition du Festival présidé par l’ancienne Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’Homme Louise Arbour et qui comprenait également la journaliste française Florence Aubenas et l’écrivain et dramaturge algérien Slimane Benaïssa a décerné un prix au film de Christian Zerbib. Le festival du film sur les droits de l’Homme de Genève se veut une plateforme politique pour faire pression sur le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, qui siège à Genève.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut