Personnalités › Success Story

Le camerounais Jean-Pierre Nana reconduit à la tête de l’OIPC

Il présidera pour un 2e mandat consécutif l’Assemblée générale de l’Organisation internationale de protection civile basée à Genève en Suisse

Le Camerounais Jean-Pierre Nana, directeur de la protection civile au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation à Yaoundé, présidera pour un deuxième mandat consécutif de deux ans dès 2013 l’Assemblée générale de l’Organisation internationale de protection civile (OIPC) basée à Genève en Suisse. Reconduit lors des travaux de la 20e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’OIPC à son siège de Genève fin novembre, M. Nana, qui occupe depuis des années les fonctions de directeur de la protection civile, salue sa promotion comme « une victoire diplomatique des hautes autorités de l’Etat qui consacre le rayonne de la protection civile sur le plan international ». « Le rôle du président de l’Assemblée générale de l’OIPC est de veiller aux intérêts supérieurs de l’institution et à l’exécution des décisions prises », a-t-il expliqué à Xinhua peu après des récentes assises au cours desquelles il a été élevé au rang d’officier de l’Ordre international de la protection civile, tandis que le ministre de l’Administration territoriale, René Emmanuel Sadi, a été quant à lui élevé à la dignité de commandeur de cet ordre.

Une organisation de 51 pays membres dont près de la moitié (25 précisément) sont africains, auxquels s’ajoutent 16 autres pays observateurs parmi lesquels la France, la Suisse ou encore l’Afrique du Sud, l’OIPC entretient une collaboration très appréciée avec le Cameroun. En plus des sessions de formation annuelles offertes, le pays a été désigné pour abriter un centre régional de protection civile pour l’Afrique centrale à Yaoundé. « Une des missions de l’OIPC consiste à faire en sorte que tous les pays soient dotés d’une structure nationale de gestion des catastrophes (ou de protection civile). L’OIPC est chargée de former les personnels de ces services. Beaucoup de ces structures nationales font face à des problèmes de logistique et de financement, notamment dans les pays africains », a fait savoir Jean-Pierre Nana.

Par ailleurs membre du Conseil exécutif de l’OIPC pour un mandat de quatre ans renouvelable, le Cameroun à travers son directeur de la protection civile assure aussi les fonctions de vice-président de l’Advisory Group for Environmental Emergencies (AGEE) mis en place par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et OCHA, organisation humanitaire des Nations Unies.

Il préside en outre le Réseau des directeurs de protection civile des 10 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Le camerounais Jean-Pierre Nana reconduit à la tête de l’OIPC

http://jumelles-blog.africaciel.com)/n

À LA UNE
Retour en haut