Sport › Football

Le Camerounais Ngando Picket menace de poursuivre l’équipementier Puma

Le motif de l’accusation serait l’utilisation sans autorisation de son image au regard de la campagne d’affichage de Puma dans le métro parisien

Ngando star de Paris
Pour la coupe du monde 2010 qui se déroulera en Afrique du sud dans un peu moins d’un mois, la firme allemande PUMA qui est par ailleurs l’équipementier de l’équipe nationale camerounaise de football, a lancé une vaste campagne marketing à Paris la capitale française. Entre autres images utilisées, celle d’Henri Mouyebe plus connu sous le nom de Ngando Pickett. L’image en question représente Ngando entrain « d’ambiancer » lors d’un match des lions indomptables. Il revêt son habituel accoutrement aux couleurs du Cameroun. Une image qui est affichée aujourd’hui sur une grande partie les lignes du métro parisien. Ngando se dit ravi que son image ait été choisie. Cela rehausse l’image du Cameroun a-t-il déclaré se prononçant sur le sujet. Problème, c’est que ce dernier affirme n’avoir pas donné son autorisation pour l’utilisation de son image. Je n’ai été ni contacté, ni payé par la firme Puma, affirme Ngando qui dit avoir été informé de cet affichage par des amis vivant à Paris. Une précision de taille. Au Cameroun où les questions de cagnottes sont sources de divisions il valait mieux pour Ngando se dédouaner rapidement.

Ngando promet des poursuites
L’agent de Ngando et la fédération camerounaise de football ont eux aussi nié avoir été contacté à cet effet. J’étais à la Fécafoot pour me renseigner à ce sujet et on m’a dit que Puma ne les a jamais contactés à mon sujet a déclaré Ngando, d’après une information rapporté par le quotidien Mutations. Toujours selon cette information, l’agent de Ngando Pickett serait entré en contact avec Puma pour les « modalités pratiques ». Mais en attendant l’issue de cette affaire, Ngando Pickett prévient, il ne faut pas que je sois lésé dans cette affaire. J’ai trop galéré. Ça fait 15 ans que je suis derrière les Lions sans rien avoir. Trop c’est trop! Ils doivent me payer. J’ai trop galéré.

Une affaire qui selon de nombreux observateurs risque d’être difficile à mener. Puma possède de très bons avocats et la revendication de Monsieur Ngando n’est pas évidente affirme un expert du droit. Selon cet expert, la question du droit à l’image s’invoque valablement lorsqu’elle a été prise dans un cadre privé, ou lorsque dans un cadre publique elle a été interdite d’utilisation sans autorisation. Pourtant, il se pourrait qu’un arrangement soit vite trouvé avec Ngando. La firme Puma pourrait ne pas souhaiter qu’une banale affaire de droit d’image vienne rendre public le détail des contrats qui la lient à la fédération camerounaise de football. Enfin d’autres prétendants au droit pourraient surgir. Le photographe qui a pris l’image, le sponsor qui finance les déplacements de Ngando et son équipe.

La campagne de la discorde
L’affaire pouvant désormais opposer la firme Puma à Ngando Picket n’est pas la seule à entacher la campagne médiatique lancée par l’équipementier allemand en prélude à la coupe du monde. Selon certaines indiscrétions, PUMA aurait imposé un passage à Paris où l’équipe camerounaise de football sénior devrait se soumettre à une campagne publicitaire. Une situation qui n’aurait pas arrangé Paul Leguen, l’entraineur. Il s’est en fin de compte plié à cette exigence que certains disent figurer dans le cadre des accords entre Puma et la fédération camerounaise de football. Cela avait déjà été le cas au Kenya à quelques heures du début de la Coupe d’Afrique des Nations 2010 en Angola. Pourtant affirment des sources bien introduites, aucune clause dans les accords entre les autorités camerounaises et Puma n’inclut ces obligations. L’Algérie, un autre pays partenaire de Puma a connu aussi la discorde autour d’une récente campagne de communication de la firme allemande. Dans le clip titré Journey of football, au rythme de Gnals Barkley, ne figure aucune image de joueurs algériens pourtant qualifiés pour la prochaine Coupe du monde. Par contre des images de l’équipe égyptienne vainqueur de la récente coupe d’Afrique, mais disqualifié pour la coupe du monde et par l’Algérie y figurent.

Ngando Picket dans le métro dans une station à Paris
okabol.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé