Culture › Mode

Le Camerounais Samuel Fosso expose à l’Institut Français de Ndjamena

Le photographe de Samuel Fosso expose 34 autoportraits jusqu’au 28 janvier à l’Institut Français de Ndjamena

Avec Samuel Fosso tout le monde se sent beau. Né en 1962 à Kumba au Cameroun, Samuel Fosso vit aujourd’hui à Bangui en République Centrafricaine. Il est l’un des maîtres de l’autoportrait sur la scène internationale. Il fut remarqué lors des premières Rencontres africaines de la photographie de Bamako en 1994 et a participé à l’exposition d’art contemporain Africa Remix qui s’est tenue à Paris au Centre Pompidou en 2005, puis à Johannesburg en 2007. La même année, la Biennale de photographie de Bamako lui rend hommage.

Son travail est aujourd’hui présent dans les collections des plus grands musées du monde. L’art de la métamorphose Composée de 34 tirages regroupant les séries African Spirits, TATI, et Autoportraits des années 1970-2008, l’exposition Tout le monde se sent beau. Autoportraits 1970-2008 montre combien l’artiste s’est joué des stéréotypes tout en multipliant son identité. Photographies de ses débuts, au stade du miroir, minet en pattes d’éléphant ou slip kangourou ; puis, plus mature, dans les peaux de célébrités africaines, dans lesquelles il se glisse, sans peur de travestir l’histoire. 34 autoportraits de cet artiste pétri de talent s’exerçant au rite de la pose en solitaire, entre imitation et autocélébration, narcissisme et ironie et trempés d’un regard acéré sur son continent.

L’artiste en autoportrait
IFT-Ndjamena)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé