Personnalités › Diaspora

Le camerounais Stéphane Tiki, référent UMP facs Sorbonne

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, il a intégré l’union pour un mouvement populaire, parti au pouvoir en France

Il a 21 ans, est étudiant en économie et gestion à la Sorbonne. Il y a 3 ans, il avait 18 ans mais la campagne présidentielle a été le déclic. Peu après l’élection de Nicolas Sarkozy, il intègre le mouvement des jeunes populaires de l’UMP (union pour un mouvement populaire) et en devient référent fac. Aujourd’hui, il s’occupe de toutes les Sorbonne. Tractages, soirées politiques, débats d’idées et réflexions ont pris place dans sa vie estudiantine et sociale. Il est actuellement en stage au siège du parti. Interview.

Qu’est ce que l’UMP Campus?
L’UMP Campus est un mouvement au sein des jeunes populaires qui est basé sur les campus c’est-à-dire les facs, les grandes écoles et les lycées. Dans chaque structure il y a des facs de Paris et des facs de Province et les grandes écoles de Paris et les écoles de provinces et les lycées de toute la France, donc on travaille tous ensemble autour de la Déléguée Nationale à la vie étudiante Camille Beaudin qui s’occupe de tout l’UMP Campus.

Comment est née l’aventure UMP Campus?
A partir des présidentielles de 2007, on a tous été conquis par le candidat Nicolas Sarkozy et on a vu tout l’engouement, toute la mobilisation et à ce moment là je me suis dit on a 2 choix: soit on est prêt à regarder et voir comment ça se passe, soit on va dedans et on participe à l’action et aux changements donc du coup j’ai adhéré à partir de Mai 2007

Stéphane Tiki et quelques amis, après une séance de tractage
Journalducameroun.com)/n

C’est donc davantage pour le président ou non le mouvement?
C’est le Président et le mouvement. Le Président parce que c’est une personne qui a pleins d’idées, pleins de projets mais le mouvement aussi parce que le Président de la République était Président du mouvement à ce moment là et que même aujourd’hui le mouvement applique ses lignes directrices.

Vous avez l’impression de faire un peu de politique?
J’en fais quotidiennement. Je m’occupe actuellement des jeunes dans les facs à Paris, plus précisément à la Sorbonne, l’année précédente je m’occupais des jeunes dans toutes les Sorbonnes de Paris (4 ou 5 facs). En fait on est sur le terrain et on se bat pour soutenir les réformes de notre Ministre de l’enseignement Supérieur Valérie PECRESSE et puis on organise des rencontres avec des jeunes et des élus ou des Ministres pour que les jeunes puissent faire part de leurs propositions aux personnes élues. Donc on fait de la politique régulièrement.

Donc vous avez la ferme intention d’en faire plus tard?
On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve. Là je suis dans quelque chose dans lequel je me sens très bien et si les choses se poursuivent toujours aussi bien pourquoi pas?

Donc la politique et en France?
Oui je ferai de la politique en France puisque je suis membre du mouvement politique populaire. Je suis donc destiné à faire de la politique en France.

Stéphane Tiki et le ministre de la relance Patrick Devedjan
Journalducameroun.com)/n

Ce que je vais dire est cliché. On imagine les noirs davantage socialistes ou de gauche. N’avez-vous pas l’impression d’aller à contre courant?
Je pense que c’est un cliché effectivement parce qu’il y a beaucoup d’immigrés et de noirs à l’UMP. De nombreux noirs allaient au parti socialiste parce qu’ils espéraient que c’est là bas que le changement se passerait. Aujourd’hui on a une Ministre des Sports, Rama YADE qui est noire elle-même, on a la Ministre de l’Outre Mer Nora BERRA, on avait à l’époque Rachida DATI qui était au Ministère de la Justice. Je pense que les choses sont faites pour les immigrés et les gens de couleur. De toutes façons on ne choisit pas un parti par rapport à sa couleur, mais pour ses convictions et on voit bien que le Président de la République fait des choses pour les gens issus de la diversité.

Tous les exemples que vous avez cités vous font rêver ?
Ça fait forcément rêver, on espère avoir le meilleur possible. Mais pour le moment, il s’agit pour moi d’animer le parti à mon niveau et à bien faire ce que j’ai à faire.

C’est quoi votre rêve?
Je n’ai pas de rêve particulier mais j’aimerais donner à la France tout ce qu’elle m’a donné.

Depuis combien de temps êtes vous en France?
Cela fait 5 ans que je suis en France.

Et le Cameroun vous-y retournez souvent?
Ça fait quelques années que je n’y suis pas retourné mais j’y retournerais dès que j’en aurai la possibilité.

Qu’est-ce qui vous manque du Cameroun?
La proximité avec les gens mais surtout ma famille.

Qu’est-ce que vous aimez manger?
Le ndolé.

Stéphane Tiki avec Rama Yade, secrétaire d’état au sport
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut