Santé › Actualité

Le Centre des urgences de Yaoundé inauguré

L’établissement hospitalier de référence, spécialisé dans la prise en charge des «urgences vitales», a été inauguré mardi, 18 août, par le Premier ministre

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Philémon Yang, a procédé mardi, 18 août 2015, dans la capitale politique du Cameroun, à la cérémonie d’inauguration du Centre des urgences de Yaoundé. L’événement a été organisé un peu plus de neuf mois après l’installation des responsables de cet établissement hospitalier de deuxième catégorie, présenté comme un établissement de «référence». C’est le «premier du genre en Afrique centrale», a confié le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, lors de la cérémonie.

Le Centre des urgences médicales et chirurgicales de Yaoundé a vocation à prendre en charge les cas de «détresse vitale», lorsque le patient est «à l’article de la mort», a précisé le ministre de la Santé publique.

D’après les explications de M. Mama Fouda, les patients victimes d’accidents de la route ou de graves pathologies et arrivant dans cette structure en état de «détresse vitale» pourront être immédiatement pris en charge et stabilisés avant leur transfert dans un hôpital ayant un «plateau technique adapté». C’est dans cet hopital que se poursuivra alors le traitement du malade. Le Centre étant là pour traiter juste «l’urgence vitale».

Les personnes couvertes par une assurance santé pourront pleinement être pris en charge tandis que les autres devront s’acquitter des frais exigibles. Le ministre de la Santé publique a toutefois tenu à préciser que le traitement sera prioritaire; et les formalités administratives secondaires pour tous les patients.

Initialement dénommé «Centre national des urgences», l’établissement a été transformé en «Centre des urgences de Yaoundé», dans la perspective de la construction d’infrastructures similaires dans d’autres régions du Cameroun. Sa réalisation a nécessité la mobilisation de près de 3,3 milliards Fcfa, coût essentiellement supporté par la Corée du Sud.

Situé en contrebas de l’Hôpital central de Yaoundé, le Centre un bâtiment de deux niveaux équipé de 50 lits d’hospitalisation, deux blocs opératoires, deux salles de réanimation, une zone d’imagerie médicale, une zone spéciale pour le traitement des personnes brûlées, une pharmacie et deux ambulances.

Sur le principe, il sera ouvert 24h/24, avec des spécialistes en permanence assurant des rotations toutes les huit heures.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé