Dossiers › Focus

Le chef de l’église catholique est arrivé à Yaoundé aux alentours de 16 heures

Disours, revue des personnalités, le dispositif protocolaire était à la hauteur de l’hôte

Il était à peu près 16 heures lorsque le Pape a foulé le tarmac de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen. Le Boeing 777 d’Alitalia à bord duquel le pape a voyagé a atterri vers 15H45 locales (14H40 GMT), en avance d’environ un quart d’heure sur l’horaire annoncé. Il était escorté par trois Alpha Jets de l’armée de l’air camerounaise.

Après la présentation des honneurs et les discours de bienvenue, Benoît XVI a eu avec le président Biya un bref entretien au salon d’honneur de l’aéroport, avant d’être conduit à la Nonciature apostolique de Yaoundé sur les hauteurs du Mt fébé.
A bord de la papamobile dans laquelle a pris place l’archevêque de Yaoundé et chef de la conférence épiscopale nationale Mgr Victor Tonye Mbakot.

Il rencontrera notamment jeudi les représentants des épiscopats de 52 pays réunis pour préparer un synode sur l’Afrique prévu en octobre au Vatican.

Il doit quitter le Cameroun vendredi à la mi-journée pour l’Angola, qui panse encore les plaies de 27 ans de guerre civile, où il doit interpeller la communauté internationale sur ses responsabilités en Afrique, lors d’une rencontre avec des diplomates en poste à Luanda.


AFP)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut