Politique › Institutionnel

Le chef de l’Etat camerounais est de retour

Paul Biya a regagné le Palais de l’Unité ce 29 avril 2014 au terme d’un séjour de près d’un mois qui l’aura mené officiellement en Belgique et en Italie

Le président de la République du Cameroun a regagné la capitale politique ce 29 avril 2014 en compagnie de son épouse. Paul et Chantal Biya ont décollé plus tôt, à 12h25min ce lundi de l’aéroport Léonard de Vinci de Rome, aéroport « Fiumicino ». L’aéronef présidentiel a atterrit à l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen en fin de soirée. Paul Biya rentre ainsi d’un séjour de près d’un mois qui l’aura officiellement mené en Belgique et en Italie.

On se souvient que c’est le 1er avril 2014, jour de la levée du mandat de dépôt provisoire pesant sur le ministre des Enseignements secondaires (il avait été incarcéré un jour plus tôt), que le chef de l’Etat camerounais avait quitté le pays pour prendre part à la quatrième édition du Sommet Union Européenne-Afrique, tenu du 02 au 03 avril 2014 à Bruxelles. S’en est suivie une longue trêve, sans annonce officielle, qui a prêté le flanc à de nombreux critiques sur la « disparition » du président camerounais pendant une période de 21 jours. C’est le 25 avril dernier que le cabinet civil a tenu une communication officielle indiquant que le chef de l’Etat camerounais se rendait le même jour à Rome pour participer à la messe de canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Canonisation qui a eu lieu le dimanche 27 avril 2014.

De nombreux dossiers attendent le chef de l’Etat camerounais. Des questions sécuritaires tout d’abord. L’enlèvement de trois religieux, dans la nuit du 04 au 05 avril 2014, dans la région de l’Extrême-Nord, n’a pas encore connu d’issue. L’armée camerounaise doit faire face à de nombreuses incursions de la secte islamiste Boko Haram aux frontières avec le Nigéria voisin.

A titre d’illustration, Radio France Internationale a indiqué, le 28 avril 2014, qu’un groupe des 187 lycéennes enlevées au Nigéria aurait été acheminé au Cameroun dans l’une des bases arrière de Boko Haram. La crise en Centrafrique n’épargne pas non plus le Cameroun. Outre les nombreux réfugiés qui affluent, la force africaine de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca) a annoncé la mort d’un soldat du contingent camerounais de cette force le 27 avril dernier au nord-est de Bangui.

Paul Biya retrouvera également sur sa table, pour validation, le projet de plan d’urgence pour l’amélioration de la croissance économique du Cameroun. Projet déjà validé par le gouvernement lors du Conseil de cabinet du 21 avril 2014. Ce projet de plan d’urgence, selon le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) qui en est le concepteur, devrait permettre au Cameroun de réaliser un taux de croissance de 6% cette année 2014. Paul Biya regagne le Cameroun à un peu plus de trois semaines avant la célébration de la fête nationale du Cameroun, fête des armées qui a lieu chaque 20 mai.


PRC)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé