Politique › Institutionnel

Le Conseil de sécurité condamne les récentes attaques de Boko Haram au Nigéria et au Tchad

Les membres du Conseil ont par ailleurs salué mardi la tenue d’une réunion conjointe d’experts de la CEDEAO et de la CEEAC à Douala, au Cameroun, le 2 avril

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné mardi dans les termes les plus forts de récentes attaques meurtrières perpétrées par Boko Haram dans le nord-est du Nigéria et au Tchad.

Suite aux attaques commises par le groupe terroriste à Kwajafa, dans l’Etat de Borno, au Nigéria, le 5 avril et à Tchoukou Telia, au Tchad, le 3avril, les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et leur sympathie à tous ceux qui ont été blessés, ainsi qu’aux peuples et aux gouvernements des deux pays, a précisé la Présidence jordanienne du Conseil dans une déclaration à la presse.

Le Conseil de sécurité a par ailleurs exhorté la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), qui doivent bientôt avoir un sommet conjoint, à «adopter une stratégie commune et à développer une coordination et une coopération actives afin de combattre de manière plus efficace et plus rapide la menace posée par Boko Haram».

Le Conseil a également souligné «la nécessité d’adopter une approche globale pour combattre avec succès Boko Haram et la menace qu’il pose pour la région». A cet égard, les membres du Conseil ont salué la tenue d’une réunion conjointe d’experts de la CEDEAO et de la CEEAC à Douala, au Cameroun, le 2 avril, soulignant qu’il s’agissait d’une étape importante pour réaliser l’objectif d’une coopération renforcée.

A Baga Sola, sur les rives du Lac Tchad, dans un camps installé par l’ONU, les réfugiés nigérians prient dans un espace dédié au culte
Getty Images)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé