Politique › Institutionnel

Le Conseil de sécurité condamne l’escalade des attaques de Boko Haram

Le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné vendredi dans les termes les plus forts la poursuite de l’escalade des attaques perpétrées au Cameroun, au Tchad et au Niger

Le Conseil de sécurité a condamné dans les termes les plus forts la poursuite de l’escalade des attaques perpétrées par les « terroristes de Boko Haram » au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Dans une déclaration à la presse publiée vendredi soir, les membres du Conseil ont notamment pris pour exemple une attaque contre des civils le 13 février à Ngouboua, au Tchad, qui a causé la mort de plusieurs personnes, dont le chef local traditionnel.

Ils ont également cité une attaque le 8 février à Kerawa, au Cameroun, et des attaques entre le 6 et le 8 février à Diffa, au Niger.

Les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et leur sympathie à tous ceux qui ont été blessés « dans ces attaques odieuses », ainsi qu’aux peuples et aux gouvernements du Tchad, du Cameroun et du Niger.

Des populations déplacées sur un site de refuge dans la région de Diffa au Niger
OCHA / Katy Thiam)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé