Société › Faits divers

Le corps d’une étudiante découvert à Soa, 14 jours après sa disparition

La nommée Laetitia Onana, avait disparu le 06 janvier 2015, jour de son 20e anniversaire. Son corps a été découvert ce 20 janvier

Emoi et consternation ce 20 janvier 2015 à Soa, petite ville universitaire dans le département de la Mefou et Afamba, région du Centre. Le corps d’une jeune fille de 20 ans, étudiante en troisième année à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG) de l’université présente dans cette localité, a été retrouvé dans une broussaille située derrière l’université de Yaoundé II, rapporte la radio publique nationale.

Laetitia Onana n’avait plus été aperçue depuis le 06 janvier dernier, jour de son anniversaire. Selon les témoignages recueillis par la CRTV, l’étudiante avait été aperçue pour la dernière fois par une de ses amies, le 06 janvier, indiquant se rendre à l’église, puis au marché. En rentrant, elle était passée récupérer la clé de sa chambre dans la mini-cité voisine et n’avait plus été aperçue depuis lors. C’est une de ses amies, ayant retrouvé le sac de marché plein de provisions devant la porte, fermée, de Laetitia Onana qui jugea utile d’alerter ses parents, vivant à Yaoundé, au quartier Nkoldongo.

Après de multiples recherches infructueuses, c’est finalement ce mardi que le corps de la jeune étudiante a été retrouvée, par une femme qui venait défricher son champ, en état de «putréfaction avancée» et à moitié «brûlée», selon la description qu’en donne la CRTV. Le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé et une enquête a été ouverte à la délégation régionale de la police judiciaire pour le Centre.

L’entrée principale de l’université de Yaoundé II, à SOA
DR)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé