Société › Société

Le Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré prête serment

Ahmadou DAWA a pris l’engagement de servir l’Etat selon les lois et règlements de la République

Loyauté, fidélité et conformité dans l’établissement des actes de naissance, de mariage et de décès, c’est en cela que se résume le serment du tout premier Délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré. En lui rappelant les dispositions de la loi en la matière, le Procureur de la République Ebanga Marie-Joseph a en effet prêché à un converti. En réalité, Ahmadou DAWA, Secrétaire d’administration principal, chevalier du mérite agricole camerounais, uvre depuis plus de dix ans à travers l’Organisation Non Gouvernemental (ONG)  »Adamaoua Solidarité » qu’il dirige et qui mène une lutte acharnée contre la sous-scolarisation en établissant des actes de naissance aux enfants démunis et autres orphelins.

La prestation de serment de ce mercredi 18 novembre 2009 qui est en conformité avec les textes en vigueur régissant le fonctionnement des communes doit apporter une nouvelle aura au tout premier magistrat municipal de la ville de Ngaoundéré. Car comme on le sait, Ahmadou DAWA est engagé depuis le début de sa nomination dans l’embellissement de la ville à travers le reboisement, la plantation d’arbres, la remise à niveau de la voirie urbaine conformément aux prescriptions à lui faites par le ministre de l’Administration territoriale Marafa Ahmidou Yaya lors de son installation.

La cérémonie de ce mercredi vient aussi jeter un bémol sur le conseil avorté de la communauté urbaine qui aurait du se tenir la semaine dernière, les conseillers de l’UNDP ayant vidé la salle. Et c’est la raison pour laquelle d’aucuns voient déjà en cette prestation de serment l’onction des pouvoirs publics pour que Ahmadou DAWA poursuive son action contre vents et marrées.

Avant de le renvoyer dans ses fonctions, le Président du Tribunal de Première Instance de Ngaoundéré, Monsieur Dimanche LISSOU a attiré son attention sur les sanctions prévues par les lois et règlements en vigueur en cas de violation des textes.

Ahmadou DAWA
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut