› Eco et Business

Le directeur général de Camair-Co dément l’interdiction de vols en France

Jean-Paul Nana Sandjo assure que la compagnie aérienne du Cameroun dispose de certificats lui permettant de survoler l’espace européen, contrairement à des informations diffusées dans certains médias

Camair-Co continue d’assurer ses dessertes vers l’aéroport international Paris-Roissy Charles de Gaulle, rassure le directeur général de la compagnie aérienne du Cameroun, dans un communiqué lu en début de journée sur la CRTV.

Jean-Paul Nana Sandjo a immédiatement réagit ce vendredi après la publication d’informations faisant état d’une interdiction, pour la compagnie aérienne, de vols en France.

Le quotidien Mutations explique par exemple, dans un article publié ce 29 mai, que la direction générale de l’aviation civile française (DGAC) a saisi la Camair-Co le 19 mai 2015 lui demandant de fournir une attestation prouvant qu’elle ne devrait plus effectuer de fret vers l’Union européenne, «en l’absence de certification ACC3 des aéroports de Douala et Yaoundé».

La certification « Air Cargo or Mail Carrier operating into the Union from a Third Country Airport », désignée par le sigle ACC3, permet aux compagnies qui en sont titulaires de survoler l’Union européenne. Toujours d’après Mutations, Camair-Co devrait également produire la licence de transporteur aérien (AOC) pour son Boeing 767-300.

Le DG de la compagnie explique pour sa part que Camair-Co est titulaire des licences requises, délivrées par l’autorité aéronautique du Cameroun. D’après les déclarations de Jean-Paul Nana Sandjo, «l’étoile du Cameroun» «a assuré», depuis le retour de maintenance du Boeing 767-300, encore appelé «Le Dja», le lundi 25 mai 2015, toutes les dessertes en direction de l’aéroport international Paris-Roissy Charles de Gaulle.


airliners.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut