CultureCulture › Arts visuels

«Le dos de la Veuve» de la camerounaise Mary-Noël Niba, en projection en Ile de France

C’est dans le cadre de la semaine africaine qui se tiendra à Saint Thibault de Vignes, du 15 au 23 février 2013

«Le Dos de la Veuve», c’est l’histoire d’une mère, Pauline, dont la vie a été foudroyée par la mort subite de son mari. Elle est contrainte par la force des traditions ancestrales d’accepter le frère cadet de son défunt mari comme l’héritier des biens de celui-ci. Ce statut accorde également au successeur une responsabilité maritale sur la veuve. Elle refuse de se laisser conquérir par cet enfant qu’elle a pratiquement élevé, et finit par se faire chasser, ses enfants avec, de la maison qu’elle a construite. «Le Dos de la Veuve», met en scène le combat bouleversant d’une battante, qui se sent spoliée, abusée et abandonnée par la société.

La réalisatrice, Mary-Noël Niba veut à travers ce film «être la voix des sans voix. C’est le sentiment qui m’anime lorsque je me décide à faire ce documentaire qui a pour but, de faire découvrir les fondements de la tradition de succession chez les Koms et leurs conséquences sur la société ». Dans une société patriarcale, le veuvage, parfois ma vécu par des femmes dans certaines traditions est un sujet tabou. « A travers l’histoire d’une femme, je voudrais mettre sous les feux des projecteurs, le courage de quelques victimes d’une forme d’asservissement de la femme au nom de la tradition, des femmes qui ont décidé de se révolter malgré les menaces, de lever la tête devant l’ampleur du phénomène » dixit la réalisatrice.

En poste à l’Ambassade du Cameroun en France, Mary-Noël Niba est d’abord une cinéaste aujourd’hui productrice indépendante. Elle a longtemps travaillé à la Cameroon Radio Television, la chaîne publique camerounaise, en tant que directeur adjoint de la production chargée de la logistique et de la planification, directeur adjoint chargée de la production publicitaire, du marketing, des études et de la prospection. Elle a aussi travaillé au centre de formation professionnel de la Crtv, même si les téléspectateurs gardent davantage en mémoire l’émission «Le français Tel Quel», qu’elle animait et produisait. Depuis 1996, elle est installée en France et s’est mise à son compte comme Productrice Réalisatrice de la société camerounaise Luman Communications basée à Yaoundé et à Paris.

«Le dos de la Veuve» de la réalisatrice camerounaise Mary-Noël Niba, en projection le 20 février 2013 à Saint Thibault des Vignes
Africine)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut