Santé › Conseils pratiques

Le fibrome utérin, l’enfer des femmes (I): Types et symptômes des fibromes

De nombreuses femmes, en Afrique notamment, souffrent souvent de ce mal en silence, parfois par ignorance des symptômes et des complications

Le fibrome utérin, également appelé myome, léiomyome, myome utérin ou fibromyome est la tumeur la plus fréquente chez la femme en âge de procréer: 20 à 50% de femmes sont concernées. S’ils passent parfois inaperçus, certains fibromes sont à l’origine de symptômes graves qui nécessitent d’être traités par médicament ou chirurgie. C’est une boule utérine constituée de cellules musculaires lisses. Même s’il peut être multiple chez une même femme et pousser au cours du temps, il reste toujours bénin et ne peut pas dégénérer en cancer. De taille plus ou moins importante et arrondie, certains fibromes peuvent atteindre la taille d’un melon. Un gros fibrome utérin peut entraîner une augmentation de la taille de l’utérus comparable à celui d’une femme enceinte de six ou sept mois. Quand plusieurs fibromes coexistent chez une même femme, ils ont un développement indépendant les uns, des autres.

Localisations possibles des fibromes par rapport à l’utérus
Fibromes sous-séreux : Ils se situent à la surface externe de l’utérus et peuvent être lorsqu’ils sont pédiculés, responsables de nécrobiose aseptique ou infarctus du fibrome. Les fibromes sous-séreux pédiculés occasionnent des douleurs pelviennes aiguës et brutales.

Fibromes interstitiels ou intra muraux : Ils se situent dans l’épaisseur du muscle utérin, également appelé myomètre. Les fibromes interstitiels peuvent occasionner une augmentation du volume de l’utérus, des douleurs pelviennes et des saignements abondants.

Fibromes sous-muqueux ou intra cavitaires : Ils se situent dans la cavité utérine, soit totalement, soit en partie, le reste du fibrome pénétrant dans le muscle utérin. Les fibromes sous-muqueux peuvent être responsables de règles abondantes (hyperménorhée ou ménorragie), de saignements en dehors des règles (métrorragies) et de troubles de la fertilité.

Symptômes
Chez les femmes qui présentent des symptômes liés à leur fibrome, les plus fréquents sont:
Pesanteur et/ou douleurs pelviennes (au bas du ventre)
Ménorragies: règles hémorragiques avec augmentation très importante de leur volume (souvent avec apparition de caillots) et de leur durée (plus d’une semaine)
– Métrorragies: saignements en dehors des règles
– Douleurs pendant les rapports sexuels
– Pression sur la vessie, envie fréquente d’uriner, impossibilité de vider complètement sa vessie, pertes d’urines
– Pression sur l’intestin, ballonnements, constipation, hémorroïdes
Douleurs dans les jambes


http://www.chirurgie-adherences.fr)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé