CultureCulture › Arts visuels

le film « Une affaire de nègres » d’Osvale Lewat diffusé ce 9 juin à Paris

Le film est projeté dans le cadre du festival « les yeux ouverts sur l’immigration »

Osvalde Lewat à travers ce documentaire, revient sur la troublante et douloureuse histoire du Commandement opérationnel. Cette unité spéciale accusée d’être responsable de la mort et de la disparition de près d’un millier de personnes et qui sera dissoute après une quasi émeute sociale en avril 2001. Le fil est diffusé dans le cadre de la 4e édition du festival les yeux ouverts sur l’immigration qui se déroule en France jusqu’au 13 juin.

Synopsis
Au Cameroun en février 2000, le Président de la République institue un commandement opérationnel pour lutter contre le grand banditisme dans la région de Douala. Le commandement procède à des rafles: mille six cents personnes disparaissent ou sont tuées. Un an après, neuf jeunes garçons disparaissent. Le haut-commissaire aux droits de l’homme aux Nations Unies est saisi. Les auteurs de ces rafles sont jugés responsables mais les procédures n’aboutissent pas. Les familles des victimes doivent vivre entre désirs de justice et pressions pour que les crimes soient à jamais effacés de la mémoire collective. Habitée par le souvenir des familles de victimes qui se battent pour savoir ce que sont devenus leurs disparus, ce film se veut la mémoire de cette période tragique et un témoignage de la révolte personnelle de la réalisatrice.

La réalisatrice
Osvalde Lewat Hallade est née en septembre 1976 au Cameroun. Journaliste de formation, elle fera une formation à l’Institut National de l’Image et du Son (INIS) de Montréal et signe son premier documentaire en 2000 Le calumet de l’espoir. En 2001, Itilga, les destinées, un autre documentaire contribue à la faire remarquer. Elle réalise en 2002 Journaliste de formation, 140, rue du Bac, un documentaire sur la vie d’une religieuse. En 2003, le film Au delà de la peine tourné dans la prison centrale de Yaoundé, va marquer définitivement le public de son travail engagé. Ce documentaire sera primé plusieurs fois dans les Festivals. Suivra en 2004 Un amour pendant la guerre, documentaire sur les vies marquées à jamais des femmes par les souvenirs douloureux de la guerre au Rwanda. Elle signe Une affaire de nègres en 2007 en s’engageant une nouvelle fois pour la mémoire collective.

Image du film

www.sudplanete.net)/n

À LA UNE
Retour en haut