International › APA

« Le football de petite catégorie du Sénégal écrit son histoire » (ministre)

Pas d'image

Matar Ba, le ministre des Sports du Sénégal, qui a assisté hier mardi soir au stade Ngalandou Diouf de Rufisque (département de Dakar), à la victoire du Sénégal en finale du Tournoi UFOA A U17 devant la Guinée (4-0), a apprécié à sa juste valeur les progrès du football sénégalais de petite catégorie qui « est en train d’écrire son histoire ».« Dans la zone UFOA A, du bon boulot se fait parce que le niveau technique est intéressant. Pour le football sénégalais, la petite catégorie est en train d’écrire son histoire. Je pense que si l’on veut assurer l’avenir, il faut travailler dans la petite catégorie. Tout se passe très bien pour les équipes de jeunes. Il faut maintenant garder le cap et continuer le travail », a souhaité Matar Ba, ministre des Sports. 

En charge de cette mission, Me Augustin Senghor, le président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) a abondé dans le même sens. « On est capable de réaliser des performances si l’on se donne le temps et qu’on y met la volonté malgré les difficultés. Ce qu’on voit, ce sont juste des prémices. Il ne faut pas qu’on dorme sur nos lauriers. La vraie compétition, c’est la CAN. C’est là-bas qu’il faudra travailler sans relâche. Il faut suivre ces jeunes et surtout faire d’eux une génération de champions pour qu’ils sachent comment gagner quand ils seront en équipe nationale A », a soutenu Me Senghor.

Dans un souci d’appuyer les différentes zones du foot continental, Ahmad Ahmad, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), était présent à la finale. « Je me réjouis d’avoir assisté à cette finale où les jeunes ont été soutenus par l’ensemble de la population. C’était une belle opposition car il y a eu des buts », a commenté le Malgache.

Au coup de sifflet final de l’arbitre, Malick Daf, le sélectionneur des Lionceaux et ses collaborateurs ont laissé exploser leur joie. Le technicien, champion du Sénégal la saison écoulée avec le Jaraaf de Dakar est resté fidèle à ses principes de jeu durant toute la compétition. Bien lui en a pris.

« Nous savions que ça allait être un match difficile. Les Guinéens ne nous ont pas laissé dérouler notre jeu. Après l’ouverture du score, le match était plus facile car la Guinée a reculé. A la mi-temps, j’ai apporté les correctifs nécessaires en demandant à l’équipe d’être patiente et de privilégier le jeu sur les côtés. C’est ce qu’elle a fait et on a triomphé logiquement. Je suis fier comme tous les Sénégalais », a confié l’ancien joueur.

De son côté, Mohamed Maleah Camara, l’entraîneur de la Guinée a reconnu la supériorité de l’adversaire : « vu l’état physique de mes joueurs avant ce match, notre défaite était prévisible. On n’a pas démérité mais le football se joue sur des détails. Le Sénégal a une très grande équipe et a mérité sa victoire. Nous n’avons eu qu’un seul mois de préparation. Nous sommes comblés depuis notre victoire en demi-finale face au Mali (2-2, TAB 4-5). Cette finale était un match de gala pour nous ».

Les 8 pays qualifiés à la CAN U17 2019 dont la Tanzanie est le pays-hôte, sont l’Angola, le Cameroun, la Guinée, le Maroc, le Nigeria, l’Ouganda et le Sénégal. 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut