Société › Faits divers

Le franco camerounais Dieudonné: Un homme qui dérange

La projection de son film « Sans forme de politesse » a été interdit de diffusion au cinéma par la mairie de Paris

Décidément, les positions politiques du franco camerounais Dieudonné sont de plus en plus indexées. Le film intitulé Sans forme de politesse, regard sur la mouvance Dieudonné devait être projeté ce mercredi soir au cinéma L’entrepôt dans le XIVe arrondissement de Paris. Bertrand Delanoë, maire de Paris, et Laurent Fary, son porte-parole, ont tous deux ouvertement désapprouvé l’initiative du cinéma l’Entrepôt qui a prévu d’organiser mercredi soir une soirée consacrée à Dieudonné. Au programme, diffusion d’un film sur le candidat antisioniste et intervention de son colistier aux européennes Alain Soral. Certes Francesco Condemi, réalisateur du film Sans Forme de Politesse, Regard sur la Mouvance Dieudonné a déclaré qu’avec Philippe Brizon (directeur de l’Entrepôt), nous avons décidé à l’amiable de renoncer à la projection de ce film. Mais en réalité ils n’avaient pas vraiment de choix. La raison est très claire, et Laurent Fary l’a clairement exprimé, dans la mesure où L’Entrepôt reçoit une subvention de la ville, nous avons pris contact avec son exploitant et lui avons fait savoir clairement notre désapprobation totale dans l’hypothèse où ce film serait effectivement projeté a -t-il déclaré. Cette mise au point a été faite alors que le maire PS du XIVe, Pascal Cherki, avait demandé un peu plus tôt l’annulation de cette projection.

Il apparaît évident qu’une bonne tranche de la classe politique en France condamne unanimement le comédien et désormais homme politique, en raison de certains propos tenus par lui et qualifiés d’antisémites. Dans une vidéo, toujours visible sur internet, l’humoriste commente une décision du procureur général de Genève de classer une plainte qu’il avait déposé contre un producteur de la radio suisse romande, Pascal Bernheim, qui l’avait qualifié de « nègre » en novembre lors d’un débat télévisé. Il y affirme: Le puissant lobby de youpins sionistes qu’il (M. Bernheim) représente est voleur, raciste et menteur, Debout derrière un pupitre, il prétend répondre sur le mode humoristique à cette décision de justice qui, ironise-t-il, est une victoire historique pour la liberté d’expression en Europe et dans le monde. Cette ultime réaction lui a valu une information judiciaire d’après le magazine français Le Point pour injure antisémite dans une vidéo sur internet où il dénonce « le puissant lobby de youpins sionistes ». L’injure publique à caractère antisémite est passible de six mois d’emprisonnement et de 22.500 euros d’amende. L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Il faut dire que le célèbre comédien bien qu’il représente les avis d’une certaine tranche sociale est vivement critique en raison de ses positions jugés antisionistes. Lors d’un meeting électoral lundi 1er juin au théâtre de la Main d’or, sa liste déjà controversée a affirmé avoir reçu le soutien des mouvements Hamas et Hezbollah. La « surprise » a été annoncée par Yahia Gouasmi, dirigeant du centre chiite Zahra, colistier de Dieudonné. L’autre « surprise » de la soirée a été annoncée par Dieudonné devant les quelque 300 personnes présentes. Le terroriste Ilitch Ramirez Sanchez, dit Carlos, a appelé l’humoriste par téléphone durant le meeting pour exprimer sa « solidarité » à « la vraie France » incarnée selon lui par Dieudonné contre « l’anti-français au pouvoir ». Une partie de l’assistance s’est levée en applaudissant. « On a besoin d’une parole libre à Strasbourg », a lancé Carlos qui présentement est condamné à perpétuité pour des meurtres commis en 1975 et qui doit encore être jugé pour une série d’attentats commis en France en 1982 et 1983.

Chouchou des plateaux télé il y a encore peu, plus personne ne veut le recevoir et cela le contrait au confinement. Mais une question demeure constante: Dieudonné est-il le seul politique à penser que le lobby juif impose sa volonté? Nombreuses sont les personnes qui se refuseraient à répondre à la question.

Alain Soral et Dieudonné, arrivant au ministère de l’Intérieur pour déposer leur liste
wikimedia)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut