Personnalités › Success Story

Le général Douala Massango passe l’arme à gauche

L’ancien commandant de la deuxième région de gendarmerie est décédé mardi, 15 mars, à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale. Il était âgé de 77 ans

Le général de brigade Douala Massango est décédé. La note nécrologique a été lue en début de journée sur la radio publique nationale. L’ancien commandant de la 2e région de gendarmerie a rendu l’âme à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale «des suites de maladie». Il était âgé de 77 ans.

Né le 21 mai 1939 à Bonamikano, dans la région du Littoral, Zacharie Douala Massango a été moulé au sein l’Ecole Militaire Interarmées (EMIAC). Sorti de cette Ecole au début des années 60, il se taillera sa notoriété dans la gestion de la pacification de la zone Ouest, lors du maquis, au lendemain de l’indépendance du Cameroun.

Depuis mars 2008, date à laquelle il avait été relevé de ses fonctions de commandant de la deuxième région de gendarmerie (couvrant le Littoral, le Nord-Ouest, l’Ouest et le Sud-Ouest), le général Douala Massango était «mis pour emploi auprès du secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie nationale», un état sans fonctions particulières.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé