Culture › Livres

Le Gicam fait ses propositions pour «l’émergence» du Cameroun

Un récent ouvrage réalisé par le patronat énonce « 100 propositions pour l’émergence du Cameroun »

Les patrons du Cameroun se joignent à l’ambition gouvernementale de faire de ce pays d’Afrique centrale un « pays émergent » à l’horizon 2035. C’est en effet dans un document de politique économique, le Document de stratégie pour la croissance et l’Emploi, que le Cameroun ambitionne de rentrer dans le concert des économies émergentes d’ici à une vingtaine d’années. L’ouvrage du Groupement Inter patronal du Cameroun (Gicam) est une somme de contributions coordonnées par André Fotso, le président du patronat camerounais, et Roger Tsafack Nanfosso, économiste. L’ouvrage bénéficie de la préface du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Emmanuel Nganou Djoumessi. Signe que le Gicam entend traduire ses réflexions dans les initiatives gouvernementales.

Les chercheurs du Cercle de réflexion économique du Gicam présentent dans cet ouvrage diverses acceptions de l’émergence. « Quelle que soit l’acception donnée au concept de pays émergent, il faut admettre qu’il définit les pays qui se caractérisent à minima par le niveau élevé de leurs taux de croissance économique réelle, par l’inscription dans la durée de la réalisation des résultats économiques significatifs, par la mutation profonde des structures institutionnelles et leur arrimage rapide à celles des pays développés, par la participation vigoureuse au commerce international et en particulier au commerce des produits de l’intelligence, et par un désir de puissance qui outrepasse les clivages dépassés des systèmes économiques grâce (mais pas uniquement) au capitalisme d’État », peut-on noter à la quatrième de couverture de l’ouvrage.

Au Gicam de questionner au vu de sa lecture panoramique de l’émergence : « Le Cameroun peut-il avoir la prétention de se conformer à de telles caractéristiques en 2035 ? » Les contributions se veulent positives face à cette question en invitant la participation de tous les Camerounais à cette uvre nationale. Projet qui a besoin tant d’un effort collectif garanti par des mesures Etatiques et une contribution individuelle, seuls gages de cette « dynamique» de l’émergence.


Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé